Marin
© DR

Lyon : deux ans après, la mère de Marin témoigne sur les réseaux sociaux

Ce dimanche 11 novembre marquait deux ans de calvaire pour la famille de Marin. En 2016, le jeune homme avait été agressé à coups de béquille. Il en garde aujourd’hui de lourdes séquelles.

"Deux ans… Déjà deux ans et c’était pourtant hier. Deux ans que la bêtise et la lâcheté se sont acharnées sur toi […]. Il y a deux ans nos cœurs se sont arrêtés de battre… Il y a deux ans on nous a dit que tu ne survivrais pas… puis, plus tard, que tu vivrais dans un état végétatif". Audrey, la maman de Marin, le jeune homme agressé devant la gare de la Part-Dieu le 11 novembre 2016 pour avoir défendu un couple pris à partie par plusieurs jeunes, a lancé un vibrant message sur les réseaux sociaux. Publié sur la page « Je soutiens Marin », créée après l’agression, son témoignage revient sur l’événement qui a fait basculer la vie de toute la famille. La mère de Marin remercie aussi toutes les personnes qui leur ont témoigné de la sympathie depuis deux ans. "A tous ceux qui ont été présents durant ces deux ans nous voulons dire à quel point votre chaleur, votre amour nous ont été précieux. Comment votre espoir nous a porté quand nous flanchions."

Marin vient de célébrer ses 22 ans, et sa maman lui a lancé un message d’amour. "A Marin […] je souhaite du courage, de l’audace, de la ténacité, de l’amour. Ce sont ces valeurs qui l’ont guidé tout le long de sa vie, lors de cette soirée fatidique du 11 novembre 2016, et dans son combat depuis."

Les agresseurs du jeune homme ont été condamnés en mai dernier (lire ici), et Marin a décidé de ne pas faire appel, malgré les lourdes séquelles qu’il garde de ce jour-là. Une association est également née, afin d’informer et venir en aide aux personnes dont un proche se trouve « cérébro-lesé » suite à un traumatisme crânien (lire ici).

Page Facebook : Je soutiens Marin 

à lire également
L’association « La tête haute je soutiens Marin » a présenté, ce mercredi 10 octobre, un kit pour aider les familles de victimes de lésions cérébrales. Ce pack doit leur permettre de pouvoir utiliser des méthodes de stimulation des sens afin d’aider les patients à retrouver petit à petit leurs facultés. Le 11 novembre 2016, tout bascule […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut