Action contre la publicité de Youth for Climate Lyon

Lyon : des actions de désobéissance civile pour soutenir la Convention citoyenne pour le climat

Des activistes de Youth for Climate Lyon revendiquent trois actions de désobéissance civile à Lyon le 21 juin, le 2 et 4 juillet. Chacune correspond à une proposition de la Convention citoyenne pour le climat.

Pour afficher son soutien à la Convention citoyenne pour le climat, Youth for Climate Lyon a choisi la "désobéissance civile". La première des trois actions menées par les militants a consisté à recouvrir la place des Terreaux de pancartes pour l’écologie le jour de la sortie officielle des mesures adoptées par la convention.

Ce samedi 4 juillet, les militants ont mené une action contre la publicité en remplaçant "une centaine de panneaux" publicitaires à travers Lyon. La régulation de la publicité pour réduire les incitations à la surconsommation est une des 149 propositions soumises au président Macron.

La dernière action, menée tout au long de la journée du 2 juillet, a consisté à installer quatre bacs à culture dans la Métropole, dans le quartier de la Guillotière, Place des Archives vers Perrache, Place de Paris à Vaise et à la station Cuire du métro C. Les militants ont placé ces bacs pour que les citoyens s’en emparent pour favoriser l’agriculture urbaine.

Ces actions ont pour "but de faire pression sur le gouvernement afin que celui-ci accepte les mesures, puis sur les parlementaires, ainsi que de soutenir le processus démocratique" explique les militants de Youth for Climate Lyon dans un communiqué.

à lire également
L’incinérateur de déchets de Gerland © Tim Douet
Les deux incinérateurs de la Métropole de Lyon doivent être renouvelés en 2024 pour un coût compris entre 400 et 600 millions d’euros, aux frais du contribuable. Pourquoi cette échéance ? Comment fonctionne la grande machinerie de gestion des déchets de la Métropole ? Quels sont ses coûts écologiques ? Et financiers ? Des solutions alternatives à l’incinération existent-elles ? À l’heure de l’arrivée au pouvoir des verts, la question d’un projet alternatif de gestion des déchets est plus que jamais d’actualité.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 5 juillet 2020

    Hé la jeunesse ! Vous n'allez tout de même pas retomber dans les mêmes erreurs que les "anciens" de 68 ?

    C'est bien de faire de l'éducation populaire, c'est même le bon chemin vu qu'il ne faut rien attendre de l'Etat pour augmenter le niveau des citoyens, mais il est surtout temps de creuser la question du modèle économique ! Car je vous le rappelle, impossible de faire un monde harmonieux et serein en restant dans un système monétaire ! C'est prouvé mathématiquement : la-formule.xyz

    Alors encore un effort, et pas seulement pour "les autres" ! 🙂
    (dixit le gars qui n'en fait pas assez 😀 )

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut