Centre hospitalier Le Vinatier – Entrée des urgences psychiatriques © Tim Douet
Centre hospitalier Le Vinatier – Entrée des urgences psychiatriques © Tim Douet

Lyon : comment consulter sans risque pour les malades hors Covid-19 ?

Les professionnels de santé s’inquiètent de la baisse du nombre de consultations de patients ayant d’autres maladies que le coronavirus Covid-19.

Si les malades du coronavirus concentrent l'attention médiatique et médicale depuis plus d'un mois, les professionnels de santé ont alerté les autorités sur la diminution considérable des demandes de rendez-vous, d’appels ou de venues pour d'autres motifs que la suspicion de coronavirus. Un constat “préoccupant” pour l'ARS qui rappelle qu'il est “important que les patients atteints d’une maladie chronique qui nécessite un suivi régulier et rapproché(diabète ou hypertension instable, pathologie cancéreuse en cours de traitement) consultent, tout comme les patients qui ont un suivi psychiatrique.” Pour ce faire, des circuits de prise en charge dédiée ont été mis en place pour ces malades. 

Plusieurs modalités pour consulter un médecin existent :

  • La téléconsultation (ou consultation à distance) permet un diagnostic, tout en limitant les déplacements évitables.
  • La consultation en cabinet de ville où les médecins sont organisés de manière à pouvoir recevoir tous les patients à leur cabinet. Certains ont mis en place des plages horaires dédiées pour l’accueil des patientshors COVID-19 et d’autres pour les suspicions COVID-19, permettant ainsi d’éviter au maximum les contacts.Dans cet objectif, des centres de consultations dédiés aux patients suspectés d’être infectés par le COVID-19 ont ouvert dans certaines communes (90 centres ouverts dans la région. Cf. communiqué de presse du 2 avril).
  • La consultation en établissement de santé : les établissements de santé organisent l’accueil des patients, en dédiant des zones ou des unités spécifiquement à la charge des patients COVID-19 et ainsi, pouvoir accueillir les patients pour les autres pathologies dans les meilleures conditions possibles.
  • Pour les consultations urgentes, en-dehors des horaires d’ouverture des cabinets : l’organisation et l’activité de la permanence des soins ambulatoires est maintenue.
  • Les consultations restent assurées les soirs, week-ends et jours fériés.
  • L’accès est en fonction du département : soit par un numéro départemental, soit via le Centre 15. Le détail est disponible dans la rubrique dédiée.
  • Pour les symptômes évocateurs d’une urgence vitale (douleurs thoraciques, signes neurologiques évocateurs d’un AVC ou autres signes de détresse vitale), il faut immédiatement appeler le 15.
à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Le bilan du coronavirus COVID-19 en région Auvergne-Rhône-Alpes était particulièrement attendu ce mardi 2 juin. Aucun rattrapage des chiffres dans le mauvais sens n'a eu lieu, le bilan est une nouvelle fois encourageant. 
Faire défiler vers le haut