Manifestation contre la loi de sécurité globale le 28 novembre 2020. ©Benjamin Terrasson

Lyon : 7 personnes interpellées lors de la manifestation contre la loi de Sécurité globale

Au moins trois mineurs font partie des personnes arrêtées samedi dernier.

Entre 7 500 et 13 000 manifestants ont pris part, samedi dernier à Lyon, à la marche des libertés. Une manifestation contre le projet de loi de Sécurité globale qui a été le théâtre de plusieurs incidents entre ces derniers et les forces de l'ordre.

Plusieurs tirs de gaz lacrymogènes ont eu lieu et des projectiles ont été jetés en direction des policiers présents sur place. Trois d'entre eux ont été blessés, rapporte Le Dauphiné ce lundi, et un gardien de la paix s'est vu attribuer trois jours d'incapacité temporaire de travail (ITT).

Au terme de cette manifestation, sept personnes ont été interpellées. Un Villeurbannais de 25 ans va être jugé en comparution immédiate pour violences aggravées, tandis qu'un mineur originaire de Vénissieux va comparaître devant le juge des enfants pour le même chef d'accusation, ainsi que pour participation à un attroupement armé. Les mêmes faits sont reprochés à un habitant de Villefranche âgé de 27 ans, qui été déféré au parquet.

Enfin, deux autres mineurs de 17 ans sont poursuivis. L'un pour des faits de violences, l'autre, un sans-domicile fixe, pour vol avec violences. Quant au dernier suspect interpellé, il a été remis en liberté suite au classement sans suite d'une procédure pénale à son encontre pour violences aggravées.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut