Lyon : 5e ville la plus endettée de France, mais bon élève quand même

Selon une étude publiée ce jour, Lyon fait partie des communes les plus endettées de France mais avec un des taux les plus faibles rapporté au nombre d'habitants.

Lyon est la 5e ville la plus endettée de France. Avec un encours de 424,3 millions d'euros sur l'année 2014, la métropole rhodanienne devance sa voisine stéphanoise, 7e avec 351,1 millions d'euros, selon le classement du Journal du net publié ce jeudi*. En haut de tableau, Paris (4,1 milliards €), Marseille (1,9 milliards €) et Levallois-Perret (544,3 millions €) sont les communes les plus endettées, juste devant Nice (4e avec 507,2 millions €).

Un taux d'endettement par habitant relativement faible à Lyon

Mais ce classement ne dit pas tout. En dépit de sa 5e place, la dette par habitant de la ville de Lyon ne s'élève qu'à 840 euros par tête. Un chiffre en-deçà de la moyenne nationale (951€ par habitant) et bien inférieur à celui des villes de plus de 100.000 habitants (1315€ par habitant en moyenne). Pour comparaison, les Parisiens sont endettés à hauteur 1844€ par tête pour leur commune, les Marseillais à 2044€, les Niçois à 1458€ et les Stéphanois à 2011€.

Dans la Métropole en revanche de mauvais élèves se distingue. Caluire et Oullins font ainsi partie des 20 villes ayant vu leur endettement croître le plus en 2014. Saint-Priest et Sainte-Foy-lès-Lyon sont respectivement classées 5e et 6e des villes dont l'endettement par habitant a le plus augmenté sur cette même année.

La dette augmente moins vite

D'un point de vu national, la dette des communes, si elle ne décroît pas, n'augmente que faiblement. Après une progression de 2,3 % en 2013 et 2,5 % en 2012, l'année 2014 n'a vu la dette générale des communes n'augmenter que de 0,9 %. Cela faisait 10 ans que ce chiffre n'avait pas été aussi faible (+0,7 % en 2004). Et même si cette moyenne nationale est faite de profils bigarrés, ces données donnent néanmoins une indication de tendance.

*Ce classement sépare les villes de plus de 20.000 habitants de celles de moins de 20.000. Il se base sur les données publiques émanant des communes pour l'année 2014.

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - ven 18 Déc 15 à 10 h 15

    Ne pas oublier que Lyon à 'l'avantage' d'être aussi 'la métropole de Lyon', et que certains coûts passent d'un compte à l'autre, et permettent de 'masquer' la réalité dans la dilution sur de nombreuses communes. Pas étonnant que les comptes de la ville soient 'pas trop mauvais' dans de telles conditions. Abracadabra j't'embrouille.

  2. GB4 - ven 18 Déc 15 à 11 h 39

    Votre titre est du racollahe. Ce qui est important est la dette par habitant

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut