signature charte cooperation culturelle
© Ville de Lyon

Lyon : 300 engagements pour la culture

Le préfet du Rhône Stéphane Bouillon et le maire de Lyon Georges Képénékian ont signé ce mercredi 13 décembre la nouvelle charte de coopération culturelle Lyon ville durable qui étend les engagements de la précédente jusqu'en 2020.

"Continuer à inventer, à Lyon, une voie singulière pour des politiques culturelles." Le préfet du Rhône et le maire de Lyon ont signé la charte de coopération culturelle Lyon ville durable 2017-2020, avec 26 acteurs culturels, ce mercredi 13 décembre. Arty Farty pour les Nuits sonores, le Grame, un des centres nationaux de création musicale, le Marché Gare/MJC Confluences, le Nouveau Théâtre du 8e et le Périscope viennent grossir les rangs des signataires cette année.

Les institutions culturelles s'engagent par ce biais "à participer à une diffusion de la culture de manière solidaire, ouverte à tous par des actions concrètes et originales", comme l'explique la Ville dans un communiqué de presse. Et elles devront tenir quelque 300 engagements jusqu'en 2020. Un élargissement par rapport à l'édition précédente (2012-2015). Le document prend désormais en compte l'éducation, le développement durable, l'accessibilité ou encore l'égalité entre les femmes et les hommes. À titre d'exemple, les signataires de la charte devront développer des actions en direction des publics des hôpitaux et des prisons.

à lire également
Les matelas de fortune
Alors que David Kimelfeld recevait des acteurs associatifs en charge des mineurs isolés étrangers ce mardi à Bron, les forces de police évacuaient un squat du 7e arrondissement justement occupé par des mineurs isolés. Mauvais concours de circonstances ou action calculée, les avis divergent.
1 commentaire
  1. FEFI - 15 décembre 2017

    Ouvertes à tous?? Si on savait le salaire des chefs d'orchestre et autres?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut