Le Grand parc de Miribel-Jonage. C.Belsoeur / Lyon Capitale
Article payant

Lyon 2030, environnement : une envie de pleine terre

Enquête (4/7). La ville rêvée des écologistes (tout ne va pas vous plaire). Nous poursuivons aujourd’hui notre série sur les grandes tendances de la métropole de Lyon de demain avec les enjeux environnementaux, forcément prégnants pour les majorités écologistes.

Avec les écologistes, les politiques environnementales se mènent de manière horizontale. L’artificialisation des sols est freinée par le nouveau logiciel d’urbanisme de la Métropole. À Lyon, des surfaces naturelles vont remplacer le béton dans les cours de récréation des groupes scolaires. La promotion des déplacements en transport en commun ou à vélo est un levier de lutte contre la pollution. Le développement économique est lu par le prisme de la croissance verte avec la rénovation thermique et la transition écologique du tissu industriel. La question environnementale se diffuse dans presque tous les pans de l’action des nouvelles majorités métropolitaines et municipales à Lyon.

Il vous reste 65 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut