@Photo Facebook d’Yves Nicolin

Loire : de nouveaux tags antisémites, vive inquiétude dans la région

De nouveaux tags antisémites ont été découverts, mardi à Roanne, comme le regrette le maire Yves Nicolin sur Facebook. Des tags qui font suite à d’autres tags ou insultes du même genre, à Roanne, ces dernières semaines. Mais aussi à Lyon.

Yves Nicolin, le maire de Roanne, ne cache pas son dégoût. Encore une fois, mardi, des tags antisémites ont été découverts dans la ville de la Loire. Cela a déjà été le cas plusieurs fois à Roanne ces dernières semaines.

"Une fois encore des individus aussi stupides qu’abjectes ont signés des tags antisémites sur des bâtiments publics dans notre ville. Ils ont rajouté à leur ignominie l’insulte et la lâcheté en salissant la mémoire de mon père récemment décédé. Plainte sera déposée bien évidemment et la vidéo protection sera mobilisée pour confondre ses irresponsables", explique le maire sur Facebook.

Lyon aussi touché par la haine début avril

L’inquiétude est vive dans la commune. Et pas qu’à Roanne. Début avril, à Lyon, une vingtaine d'inscriptions xénophobes accompagnées de croix gammées et de signes "SS" avaient été réalisées à la peinture orange, pendant une nuit, avenue Berthelot. Immeubles et commerces avaient été pris pour cible, avec des messages qui visaient directement certains propriétaires d'établissement en fonction de leurs origines.

Début avril, après les actes de Lyon, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait dénoncé des actes insupportables : "On ne supporte plus ça. Ces tags à caractère néonazi sont une agression. On en a assez, c'est insupportable".

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut