motards

Les motards vont manifester contre le contrôle technique à la revente

Les motards en colère manifesteront samedi dans les rues de Lyon contre une mesure annoncée par le gouvernement en octobre : l’instauration d’un contrôle technique obligatoire à la revente de leur deux-roues.

Samedi, de nombreuses motos devraient vrombir dans les rues de toute la France. À Lyon, les motards sont attendus, à 14 heures, place Bellecour, pour manifester ensuite dans les rues de la ville. Les conducteurs de deux-roues s'élèvent contre le projet de loi qui devrait instaurer, d’ici 2017, un contrôle technique obligatoire pour les véhicules à la revente. Une des 22 mesures annoncées par le gouvernement en octobre dernier, lors du Conseil interministériel de sécurité routière, dont le but est d’améliorer la sécurité des motards.

Ils ne représentent que 2 % du trafic, mais 22 % des tués et 43 % des blessés graves, selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Les conducteurs de deux-roues motorisés sont lourdement touchés. Pourtant, pour la Fédération française des motards en colère (FFMC), le contrôle technique obligatoire à la revente n’est pas la solution. "La mesure n’a pas vocation à protéger le conducteur en tant qu’usager de la route, mais simplement en tant qu’acheteur d’un véhicule. Ce contrôle technique à la revente n’a aucun sens puisqu’il se bornera à effectuer, contre rémunération, une vérification visuelle des éléments de sécurité du véhicule que l’usager un peu informé peut tout à fait réaliser lui-même, gratuitement", conteste la Fédération.

Faire défiler vers le haut