Marisol Touraine
Marisol Touraine

Les buralistes ne veulent pas du paquet de cigarettes neutre

À Lyon, comme dans quatre autres villes de France, les buralistes exprimeront à nouveau ce lundi leur opposition à l’instauration du paquet de cigarettes neutre.

Les buralistes restent mobilisés contre le paquet de cigarettes neutre. Ce lundi, la Confédération des buralistes organise un congrès dans cinq villes de France : à Lyon, Paris, Marseille, Nantes et Toulouse. Les détaillants de tabac comptent de nouveau exprimer leur opposition à l'instauration du paquet neutre en France. Un dispositif soutenu par la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Concrètement, les paquets de cigarettes seraient tous d'une même couleur et ne laisseraient apparaître aucun logo de la marque. Le nom du cigarettier resterait tout de même sur le paquet, mais dans une police réduite et standard. La plus grande partie de l’emballage serait recouverte de messages de prévention, comme actuellement. But annoncé : réduire la consommation de tabac.

Marché parallèle

Pour les buralistes, qui s'estiment déjà frappés par l'augmentation des taxes sur les cigarettes, l'instauration du paquet neutre serait un nouveau coup dur porté à leurs revenus et pousserait les consommateurs à se tourner vers un marché parallèle.

Si les députés avaient dans un premier temps adopté le paquet neutre, le Sénat a depuis retoqué la mesure. Mais la ministre Marisol Touraine devrait revenir à la charge avec le paquet neutre au palais Bourbon, pour que celui-ci soit instauré en France courant 2016.

L'idée du paquet neutre avait déjà été évoquée à l'Assemblée nationale en 2011, soutenue à l'époque par le député du Rhône Jean-Louis Touraine. Mais, à l'époque, sa proposition avait été rejetée.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut