Tribunal (© Tim Douet)

Le procureur de Lyon demande plus de moyens humains contre les violences conjugales

La lutte contre les violences conjugales a été désignée grande cause du quinquennat par Emmanuel Macron. Le procureur de Lyon demande plus de moyens pour intensifier l'action judiciaire contre ces violences.

"Le parquet de Lyon renforce depuis des années sa politique de lutte contre les violences conjugales, notamment depuis le Grenelle des violences faites aux femmes de 2019", affirme Nicolas Jacquet le procureur de la République au tribunal judiciaire de Lyon. En 2020, 477 auteurs de violences conjugales ont été déférés par le parquet, contre 384 en 2019. Le parquet réclame plus de moyens humains au sein de l'institution judiciaire pour pouvoir renforcer cette lutte. Il demande notamment de "doter chaque parquet d'assistants spécialisés ou de juristes assistants dédiés spécifiquement à cette grande cause nationale".

Au tribunal judiciaire de Lyon en 2020, 363 conjoints ont été éloignés, contre 207 en 2019 et 78 personnes ont bénéficié d'un Téléphone grand danger (TGD), contre 33 en 2019.

Lire aussi : Le parquet de Vienne demande plus de moyens contre les violences conjugales

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut