Grégory Doucet, maire de Lyon. @WilliamPham

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, "favorable à la légalisation du cannabis"

En plein conseil municipal de la Ville de Lyon, en marge d’une délibération sur un sujet tout autre, le maire Grégory Doucet s’est dit "favorable à la légalisation du cannabis". 

Réunis depuis ce matin en conseil municipal, les élus de la ville de Lyon se prononcent sur la mise en oeuvre de projets, l'attribution de subvention et débattent sur leurs visions politiques. Alors que les élus débattaient d’une délibération sur le dispositif Tapaj, (Travail alternatif payé à la journée) que la ville souhaite expérimenter dans le cadre de sa stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance, la question du cannabis s’est invitée à la table du conseil. 

Demandant un temps de parole qui n’était à la basse pas prévu, l’ancien maire de Lyon Gérard Collomb, membre du groupe d’opposition Pour Lyon, a lancé le sujet sous prétexte de conditionner son vote sur le sujet débattu à la réponse du maire sur la question. "Madame la maire du 9e arrondissement me disait que dans votre majorité vous n’avez pas encore tranché sur la question, donc je voudrais vous demander, en ce qui vous concerne, êtes-vous pour la légalisation du cannabis, ou pas, Monsieur le Maire", déclarait ainsi Gérard Collomb. 

"Il mérite qu’il y ait un débat"

Bien que la légalisation du cannabis ne soit pas le sujet de la délibération étudiée à ce moment-là, ce que n’a pas manqué de rappeler Grégory Doucet, non sans une pointe d’agacement perceptible, il a répondu à Gérard Collomb. "Oui je suis favorable à la légalisation du cannabis et le sujet mérite d’être approfondi. Il mérite qu’il y ait un débat, pour expliquer quels sont les points de vue et quelles sont les grilles de lecture que nous appliquons au sujet, par le ton de santé publique, par le ton de délinquance", a ainsi expliqué l’édile écologiste avant de revenir à la délibération débattue. Remercié par Gérard Collomb pour sa "réponse franche", le maire a toutefois tenu à souligner qu'il s'était déjà positionné sur la question lors de la campagne des municipales.

Au mois de mai dernier, le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, s'était lui aussi dit "favorable" à la légalisation lors d'une intervention sur le plateau de BFM Lyon. Au titre que celle-ci pourrait être un outil pour lutter contre l'insécurité : "notamment pour que les forces de police et de justice puissent se consacrer à l'essentiel et pour qu'on ait parallèlement une politique de prévention efficace contre le cannabis".

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut