Péage du périphérique nord. Google Street View

Le collectif Occupons69 mène une action "péage gratuit" sur le périphérique Nord de Lyon

Arrivés vers 16h30 au péage TEO du périphérique Nord de Lyon, les militants de Occupons69 ont levé les barrières pour laisser passer gratuitement les voitures. Ils sont repartis vers 17h30.

Aux abords du péage TEO du périphérique Nord de Lyon, de petites silhouettes vertes, déguisées en Robin des Bois, ont levé les barrières. Installés depuis 16h30 environ, les occupants du TNP et de l'Opéra de Lyon mènent une opération "péage gratuit", dans le cadre d'une action nationale coordonnée entre les différents lieux de culture occupés. Les militants sont repartis aux alentours de 17h30. La date a été choisie soigneusement par les militants, pour le retour du pont de l'Ascension.


"Puisque le gouvernement refuse de nous écouter, on a décidé de s'attaquer aux différents acteurs du grand capital", résume Alex, un des militants présent sur le péage


"Notre première revendication c'est le retrait de la réforme de l'assurance chômage qui rentrera en vigueur le 1er juillet", explique Alex, un des militants présent sur le péage. "Puisque le gouvernement refuse de nous écouter, on a décidé de s'attaquer aux différents acteurs du grand capital. Comme on nous attaque au porte-monnaie, nous attaquons aussi au porte-monnaie", résume-t-il.

Dans leur communiqué de presse, les militants évoquent également un rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion du Boulevard périphérique Nord de Lyon par la Métropole. Ce rapport soulève des questions sur la tarification du péage, concernant le montant des recettes accumulées depuis son instauration, et sur les enjeux environnementaux et de mobilité. Les militants contestent également la gestion privée du péage par la filiale Leonord.

Lire aussi : Métropole de Lyon : le Carrefour de Villeurbanne bloqué par des militants contre la précarité

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut