Le cardinal Barbarin et 100 Lyonnais s'envolent pour l'Irak

Le cardinal de Lyon s'est envolé ce vendredi pour l'irak où il se rendra dans les camps de chrétiens réfugiés.

Plusieurs mois après un premier son premier voyage en Irak, le cardinal Barbarin s'est envolé pour Erbil ce vendredi à 13h avec une centaine de Lyonnais pour célébrer la fête des lumières avec les chrétiens réfugiés de Mossoul. Voilà donc ce que cachait le hashtag #projetdeouf qui circulait depuis plusieurs jours sur Twitter et qui est devenu depuis #Erbilight. Le déplacement devrait durer 48 heures. "Il s’agit d’une nouvelle étape dans le jumelage initié en juillet dernier entre notre diocèse et celui de Mossoul, alors que les populations déplacées se comptent désormais par dizaines de milliers, que l’hiver se durcit… et qu’approche le 8 décembre, fête de l’Immaculée-Conception", explique le cardinal Barbarin dans un message évoquant une "forme de pèlerinage".

"Nous voulons aider, c’est-à-dire contribuer au relogement de ces milliers de familles, chrétiennes ou non, qui ont tout perdu", explique le primat des Gaules qui visitera sur place un complexe immobilier aménagé grâce au financement des fondations Saint Irénée et Mérieux et grâce aux subventions de la Ville, du Grand Lyon et du conseil régional.

Des bougies devant les abris

"Nous partons alerter, c’est-à-dire montrer le destin de ceux qui sont restés fidèles au Christ et qui pourraient être oubliés dans les méandres de l’Histoire. En allant à la rencontre de ces personnes déplacées, parquées dans des camps, affrontant l’hiver, nous savons, en réalité, que ce sont eux qui nous alertent sur l’état de notre société et de notre foi, eux qui ont préféré le choix de la conscience à celui des biens matériels, eux qui ont fait passer la vérité avant leurs intérêts particuliers. Ce sera le sens profond des bougies qu’ils allumeront devant leurs abris, comme les Lyonnais le font sur les fenêtres de leurs immeubles", explique le cardinal.

à lire également
En retrait de la vie du diocèse depuis sa condamnation pour non-dénonciation d'agression sexuelle, le cardinal Barbarin ne célébrera pas le prochain voeu des Échevins qui aura lieu ce dimanche 8 septembre. 
1 commentaire
  1. Canut - 5 décembre 2014

    @Steven Belfils Petit malentendu: Mgr Barbarin ne va pas fêter la 'fête des lumières' avec les chrétiens de Mossoul, mais l'Immaculée Conception. C'est celle qui est représentée en haut du clocher de Fourvière, et qu'on fête chez nous le 8 décembre.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut