Cardinal Philippe Barbarin
©Tim Douet

Le cardinal Barbarin demande pardon aux victimes

Ce mercredi 23, le cardinal Barbarin a demandé pardon aux victimes en introduction à la messe qu'il donnait à la primatiale Saint-Jean-Baptiste.

"Depuis le début du carême, nous vivons une grande épreuve à cause d’actes de pédophilie anciens et terribles qui, des décennies plus tard, marquent si profondément le cœur et la mémoire des victimes. Comme le pape François l’a dit au nom de l’Église universelle, moi, Philippe, à mon tour, pour le diocèse de Lyon, et je le cite, "je me sens dans l’obligation d’assumer tout le mal commis par quelques prêtres et de demander personnellement pardon pour les dommages qu’ils ont causés en abusant sexuellement des enfants", quand bien même je n’étais pas évêque au moment de ces faits abominables", a-t-il déclaré.

Le cardinal a ensuite expliqué avoir fait son "examen de conscience". "J’ai reçu et je vais encore rencontrer prochainement des familles, et je confie ces rencontres à votre prière", a-t-il conclu.

à lire également
De Napoléon à Mitterrand, de Victor Hugo à Einstein ou de Van Gogh à Mère Teresa, l’ancienne journaliste lyonnaise Christine Goguet dévoile une facette méconnue de treize personnalités historiques : celle de leur rapport à Dieu. Et si au fond, l’action des grands hommes avait été influencée, de manière plus déterminante qu’il n’y paraît, par leur […]
2 commentaires
  1. lyon2016 - 24 mars 2016

    L'homme qui pardonne ou qui demande pardon comprend qu'il y a une vérité plus grande que luiJean Paul II

  2. lyon2016 - 24 mars 2016

    La vérité est un fruit qui ne doit être cueilli que s'il est tout à fait mûrVoltaire

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut