Le cancer combattu à vélo

Cédric Michelas s'apprête à entamer un tour du monde à deux roues. Une aventure mûrie lors de son combat contre la maladie.

Cadre dans une entreprise pharmaceutique, Cédric Michelas va faire un tour du monde à vélo. La nouvelle lubie d'un globe-trotter, d'un aventurier impénitent ? Plutôt une revanche sur la vie. Cet homme de 36 ans a souffert d'un cancer en 2007 et 2008, soigné au centre Léon Bérard.

45 pays et 43 000 km

Actuellement en rémission et en pleine forme, il va enfourcher sa bicyclette pendant deux ans et demi, avalant 43 000 kilomètres. Il va traverser 45 pays en solitaire et sans assistance dont l'Iran, la Chine, l'Indonésie, l'Australie, les Etats-Unis, le Mexique, l'Amérique du Sud, le Sénégal et le Maroc. Bien que déjà établi, son itinéraire pourrait varier en fonction de la situation géopolitique de certains pays comme le Pakistan. Le départ aura lieu le 28 février prochain.

"J'irai à mon rythme"

Cette idée lui est venue au cours de son traitement pendant lequel il a eu "besoin de se changer les idées". Pour se nourrir et se loger, il utilisera son propre matériel, dont une tente, des réchauds, du matériel d'infiltration d'eau. Il compte aussi sur l'hospitalité des gens qu'il rencontrera. S'il n'a pas choisi d'effectuer son parcours en avion et de loger dans des hôtels, c'est parce qu'il préfère voyager simplement : "je préfère un tourisme respectueux d'intégration, plutôt qu'un tourisme agressif à l'européenne".

Ce périple lui a demandé une préparation physique, mais pas un entraînement intensif. "J'irai à mon rythme, je n'ai pas de délai, car deux ans et demi, c'est suffisant", explique-t-il.

Une association pour le cancéropôle

En même temps qu'il préparait son tour du monde, il a créé l'an dernier l'association "Kilomètres Solidaires" qui recueille des dons afin de soutenir la recherche médicale. Son but : qu'un kilomètre rapporte un euro. Il espère donc récolter 43 000 euros. Au soir du 31 janvier, l'association a déjà recueilli 5 300 euros. L'argent accumulé est intégralement reversé au canceropôle Rhône-Alpes Auvergne.

Pour que les membres de l'association et autres soutiens l'accompagnent dans cette aventure, il va tenir un blog, avec des photos capturées de son périple. Il les publiera au gré de ses rencontres avec des cybercafés.

Si vous souhaitez soutenir la cause de Cédric Michelas, rendez-vous sur le site de l'association kilomètres solidaires. www.kilometres-solidaires.asso.fr

à lire également
Le patron de l’agence Extra Sports (SaintéLyon, Lyon Urban Trail, Lyon Free Bike…) a eu en 2014 un grave accident de vélo, qui l’a laissé tétraplégique. Ce dingue de sport revient avec franchise sur “ce putain de 1er avril, comme le putain de camion de Coluche”, comme il l’écrit sur le blog 100 % humour noir où il raconte sa nouvelle vie. Indiscutable acteur et fin observateur de la ville, Michel Sorine nous parle de Lyon, de Gérard Collomb, dont il a fait les campagnes de 2008 et 2014, de ses démons et de ses projets. Objectif : le Ventoux ! Notre entretien Grande Gueule de septembre.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut