La ville de Lyon va expérimenter les aires de jeu sans tabac

À partir de juillet et pour un an, les aires pour enfants de six parcs lyonnais vont bannir le tabac. Une initiative portée par la Ligue contre le cancer et expérimentée dans plusieurs villes en France.

Terminé la pause clope en regardant ses gones batifoler. La ville de Lyon, par l’intermédiaire d’Alain Giordano, adjoint à la qualité de l’environnement, et de Céline Faurie-Gauthier, conseillère déléguée à la santé, va signer mercredi 24 juin une convention pour bannir le tabac des aires de jeu.

C’est la Ligue contre le cancer qui est à l’initiative de ce projet, par l’intermédiaire d’un label "Espace enfant sans tabac". L’association regrette que les dispositions d’interdiction de fumer en milieu clos à usage collectif ne soient pas étendues à certains lieux ouverts. Elle s’appuie sur un sondage Ipsos de 2014 pour porter son label auprès des municipalités : selon l’étude, "83 % des Français seraient favorables à la protection de fumée de tabac dans les parcs et les jardins publics dédiés aux enfants".

À partir de juillet et pour un an, les aires de jeu de six parcs lyonnais vont donc interdire la cigarette en leur sein : le parc de la Tête-d’Or, celui de Gerland, le Clos Layat, les parcs Sergent-Blandan, du Vallon et Chambovet. Au niveau des autres grandes villes ayant adhéré au label, signalons Bordeaux, qui a banni le tabac de 69 espaces pour enfants, ou Strasbourg qui va proscrire la cigarette dans pas moins de 92 aires de jeu.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut