fourvière

La ville de Lyon aura-t-elle son téléphérique ?

"Comment mieux desservir en transports en commun le 5e arrondissement de Lyon et sa périphérie ?" Ce mercredi de 18h30 à 20h30 au Palais du Travail de Villeurbanne se tiendra un débat dans le but de répondre à cette problématique. Une réponse est peut-être déjà trouvée : la création d'un téléphérique.

Non, le téléphérique n'est pas seulement réservé aux sports d'hiver. Mercredi soir sera évoquée la question de la création de télécabines afin de mieux relier le 5ème arrondissement du centre. Lyon est une ville d'imagination. Les projets de développement urbain sont des vieux serpents de mer à l'image des projets de pont entre Fourvière et Croix-Rousse ou de téléphérique... Mais il est vrai que cette proposition présente des avantages financiers, les coûts de création de téléphérique sont moindres que ceux alloués à la création d'une ligne de tramway ou de métro. En parallèle, les télécabines auraient le mérite de ne pas engorger davantage la circulation routière en centre-ville. Lors d'un débat organisé au Palais du Travail de Villeurbanne ce mercredi soir, le sujet sera discuté par des associations ainsi que des représentants du Syrtal et de la métropole de Lyon. L'aménagement des réseaux plus classiques de tramways et de bus sera également évoqué.

"Porter des idées fondées"

L'association Déplacement Citoyen est à l'initiative de cet échange. Depuis 1997, elle s'attelle à réfléchir et à proposer des projets d'aspirations citoyennes concernant les questions urbaines et routières. Mercredi soir, ses adhérents et le président, Jean Murard, prendront la parole en présence de plusieurs représentants de la métropole de Lyon et du Sytral autour de la problématique du réseau de transport du 5e arrondissement de Lyon. Pour Jean Murard, l'objectif de ce débat est de "porter des idées fondées, sans proposer des choses farfelues" afin donc de réfléchir, entre acteurs de la mobilité urbaine, au réseau de transports en commun de demain.

à lire également
Déménagement facilité ou complexe commercial de 37 000 m² face au Grand Stade… Que pèse le discours de la métropole face aux projets des géants de la grande distribution ? À Neuville-sur-Saône, Meyzieu et Caluire, trois collectifs sont bien décidés à gripper une machine huilée pour agrandir toujours plus les zones commerciales en périphérie des villes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut