Police
© Tim Douet

La police municipale de Villeurbanne ne sera pas armée

Peu après les attentats du 11 janvier, la majorité des policiers municipaux de Villeurbanne avaient demandé à être armés. Les élus UMP avaient également réclamé l'armement, via une pétition. La municipalité villeurbannaise a rejeté cette demande ce mercredi.

Au lendemain des attentats du 11 janvier à Paris, la majorité des 39 agents de la police municipale de Villeurbanne avait demandé à être équipée d'arme à feu. La requête a été rejetée ce mercredi. Selon Didier Vullierme, adjoint au maire en charge de la sécurité, l’acquisition d’une arme à feu mettait en jeu "une plus grande responsabilité individuelle qui n’était pas opportun de faire courir à un policier municipal qui n’est pas là pour le maintien de l’ordre. [...] Nous sommes arrivés à la conclusion que l’équipement par une arme létale n’était pas nécessaire dans le contexte local."

Les élus UMP de Villeurbanne avait également demandé le port de l'arme à feu. Une pétition portée par Jean-Wilfried Martin avait circulé. "Il est demandé de plus en plus sur le territoire national que les polices municipales soient mises à contribution pour les opérations de surveillance du territoire", écrivait-il. D’où le désir de "protéger des femmes et des hommes qui, par conviction, ont fait le choix de nous protéger."

Pas d'armes à feu, mais des tasers. "Nous avons choisi de compléter les mesures de protection existantes par une dotation collective de pistolets à impulsion électrique", a précisé Dider Vullierme.

4 commentaires
  1. SophieV - jeu 21 Mai 15 à 12 h 26

    C'est largement suffisant, un taser mais surtout sport obligatoire !

  2. Kasneh - ven 22 Mai 15 à 10 h 16

    Très insuffisant, jusqu'au prochain fait divers sanglant.

  3. Robes Pierre - ven 22 Mai 15 à 11 h 52

    Vouloir armer nos gardes champêtre modernes est une belle sottise, ce rôle c'est celui de la Police Nationale, que ceux en mal d'armement peuvent rejoindre par concours. Face à une Kalachnikov , 30 cartouches ,portée 500 m des pistolets de réforme 9mm , 9 coups portée 50m, en provenance de police et gendarmerie, dans les mains de crapules qui tirent sans sommations.

  4. Robes Pierre - ven 22 Mai 15 à 11 h 53

    erreur portée 1500 mètres pour la AK47

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut