La Guillotière – Lyon 7e © Tim Douet
La Guillotière – Lyon 7e © Tim Douet
Article payant

La mixité de la Guillotière suspendue aux prix de l’immobilier

“La Guille” aimante nouveaux lieux branchés et trentenaires. Avec à la clé un processus de gentrification rampant depuis plusieurs années, qui gagne le cœur du quartier, rue par rue. Le nombre de grues, la floraison de cabinets d’architecte ou d’épiceries bio sont autant d’indicateurs.

Sofffa Guillotière © Tim Douet
Sofffa Guillotière © Tim Douet
Au milieu des clients de l’auberge Ho36, un homme en guenilles essaie de se faufiler vers le copieux buffet du petit-déjeuner. Il ne parviendra pas à tromper la vigilance de Clémence Deloison, la maîtresse des lieux. “Nous avons repris l’hôtel Montesquieu, et il y a des gens qui essaient de négocier les tarifs, comme le permettaient les anciens gérants…”, raconte-t-elle, expliquant refuser ces arrangements. Mais l’anecdote dit quelque chose de la mutation du quartier, et des populations qui s’y croisent sous l’effet du processus de gentrification que connaît “la Guille”. Une transformation sociale qui s’opère à la fois sur les habitants et sur les commerces. “Des commerces destinés à un public qui n’est pas celui qui vivait à la Guillotière il y a dix ans”, note Roelof Verhage, le directeur de l’Institut d’urbanisme de Lyon, installé à la lisière du quartier, justement.

Il vous reste 81 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Des pas-de-porte des quartiers branchés au seuil de réseaux plus sages, une nouvelle génération de trentenaires est en train de monter à Lyon. Des entrepreneurs qui revendiquent la qualité de vie plus que l’argent comme idéal. Avec leurs codes novateurs des métiers du design et de la communication digitale, ils développent des concepts hybrides séduisants, mais bien rentables. Une jeunesse mondialisée difficile à étiqueter qui dépoussière sérieusement l’image du chef d’entreprise lyonnais traditionnel et ringardiserait presque celle du start-upper.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut