La mairie du 1er arrondissement demande le calme aux manifestants

Suite aux débordements du mardi 10 mai lors de la manifestation spontanée appelée par Nuit Debout Lyon, la mairie du 1er arrondissement à rappelé être contre l’usage du 49.3 mais déplore la violence des manifestants.

La mairie du 1er arrondissement ne mâche pas ses mots. Pour elle, l’utilisation de l’article 49.3 pour faire passer en force la loi Travail est un “nouveau déni de démocratie de la part du gouvernement. Il s'ajoute aux usages faits précédemment depuis l'élection de François Hollande, et ce malgré les promesses de campagne du candidat devenu Président”.

Cependant, les élus condamnent l’usage de la violence et les dégradations qui se sont produites lors de la manifestation du 10 mai au départ de la place des Terreaux. Et de rappeler que la violence entache la réputation des manifestants : “Le droit à manifester est un principe fondateur de notre République qui ne doit pas être entaché par des débordements". Un nouveau rassemblement est prévu dans la soirée du 11 mai avant la grande manifestation à l’appel des syndicats de jeudi.

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Le Monde a réalisé une carte interactive des départements français les plus touchés par l'épidémie de coronavirus. Sans surprise, les départements des régions Grand-Est et Ile-de-France sont particulièrement sous tension. Dans la région, le Rhône et la Loire sont les plus touchés.
Faire défiler vers le haut