Le “click and collect” de la boutique spécialisée dans les ustensiles culinaires, Alice Délice, en centre-ville © Antoine Merlet
Article payant

Lyon : la lumière de Noël au bout du tunnel pour les commerces

Si ce deuxième confinement a concerné moins d’entreprises, il a frappé les pans de l’économie qui avaient déjà été les plus éprouvés au printemps dernier. Les commerçants, après s’être essayés au “click and collect”, veulent croire que la période des fêtes pendant laquelle ils réalisent une part importante de leur chiffre d’affaires peut encore être sauvée par une réouverture en décembre.

Le premier jour de l’Avent va marquer le début d’une course contre la montre pour les commerçants avec un mot d’ordre : sauver Noël. C’est aussi celui qui prévaut à la levée progressive du confinement par le gouvernement. Les échoppes non essentielles qui avaient dû baisser le rideau vont pouvoir rouvrir le 28 novembre et espérer rattraper le retard pris ces dernières semaines et plus globalement cette année.
Pour elles, une lumière brille désormais au bout du tunnel qu’a constitué ce mois de novembre confiné. “Cette réouverture doit nous permettre de limiter la casse. Nous pouvons encore sauver Noël car le gros de nos ventes s’effectue en décembre avec une montée en puissance semaine après semaine”, espère une responsable de la librairie Raconte-moi la Terre.

Il vous reste 88 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut