La_nuit_d_apres_signature
©DR

"La France doit répondre aux réfugiés"

INTERVIEW – Deux ans après avoir pris la tête de Forum réfugiés, Jean-François Ploquin, directeur de l'association qui accueille les demandeurs d'asile à Lyon, fait le point sur la situation en France et en Europe. Dimanche, il organise "La Nuit d'Après" au théâtre romain de Fourvière pour célébrer les 60 ans de la Convention de Genève.

Lyon Capitale : Vous avez succédé le 1er août 2009 à Olivier Brachet à la tête de Forum réfugiés. Cela n'a-t-il pas été trop difficile de prendre la suite du directeur historique de l'association ?

Jean-François Ploquin : Forum réfugiés a été fondé en 1982. Olivier Brachet a dirigé l'association un quart de siècle en laissant un très bel héritage : une association qui a connu une croissance forte, puisqu'elle a commencé avec moins d'une centaine de places à Villeurbanne et Bron. Quand j'en ai repris la direction, elle avait près de 700 places d'accueil dans le Grand Lyon et dans l'Allier. Nous ouvrons cette année des places dans le Puy-de-Dôme. Nous avons ouvert en février dernier une plateforme d'accueil à Nice et nous sommes présents dans trois Centres de rétention administrative (CRA) depuis le 1er janvier 2010 à Lyon, Marseille et Nice, au titre de la mission d'aide à l'exercice effectif des droits des personnes retenues.

Votre rapport annuel sur la situation de l'Asile en France et en Europe est attendu à la rentrée en septembre. Quelles en sont les principaux enseignements ?

Le fait d'être présents notamment au CRA de Nice depuis le 1er janvier 2010 a été pour nous un observatoire privilégié de la gestion par les autorités françaises de l'arrivée de migrants tunisiens passés par Lampedusa {25 000 en tout depuis la chute de Ben Ali, NdlR}. Après les perturbations subies par leur économie nationale et le relâchement de la surveillance aux frontières de leur pays, ils sont venus chercher du travail en Europe. Ces personnes n'ont, sauf exception, pas demandé l'asile. En revanche, les événements en Libye ont occasionné le déplacement de centaines de milliers de personnes. Des travailleurs migrants (Chinois, Maliens, Proche-orientaux, Européens aussi) ont été rapatriés dans leur pays. Mais 8 000 réfugiés originaires d'Afrique sub-saharienne se sont retrouvés coincés par la guerre. Certains ont pu trouver un refuge provisoire dans les camps de Tunisie mais fin mai, on en voit essayer de traverser la Méditerranée au péril de leur vie pour trouver un refuge en Europe. Nous considérons à Forum réfugiés que l’Europe, et notamment la France, doivent répondre aux réfugiés piégés en Libye, elles ne peuvent pas se dérober devant cette interpellation majeure.

Vous organisez "La Nuit d'Après" au Théâtre romain de Fourvière le 31 juillet. Cette question des réfugiés en provenance de Libye sera-t-elle évoquée ce soir là ?

"La Nuit d’après" est une soirée festive et d’alerte en faveur des réfugiés dans le monde. Les artistes n'ont pas été choisis au hasard : Sanseverino, Têtes raides, Karimouche, Idir, Rokia Traoré et bien d'autres. Ce sera une grande fête ponctuée par quelques interventions, comme celle de Philippe Leclerc, représentant du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) en France. Il rappellera l'impérieuse nécessité de protéger tous les réfugiés.

La Nuit d'après,

Dimanche 31 juillet à 19h au Théâtre romain de Fourvière à Lyon. Ouverture des portes à 18h.

25 € (plein tarif), 22 € (groupes, comités d’entreprises), 20 € (tarif réduit : moins de 26 ans, étudiants, chômeurs). Billetterie : Fnac, Carrefour, Géant, magasins U, Intermarché.

Plus d'informations sur www.forumrefugies.org. Par téléphone : 04 37 57 19 73 ou par mail : lanuitdapres@forumrefugies.org.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut