La Demeure du Chaos mise en liquidation judiciaire le 17 juin ?

Cette menace sur le " bébé " de Thierry Ehrmann se concrétise peu à peu. Après la saisie des comptes de la Demeure du Chaos (révélée par Lyon Capitalelien), l'audience de la mise en liquidation est fixée au 17 juin devant le Tribunal de Commerce de Lyon. Contacté par Lyon Capitale, Thierry Ehrmann a démenti la tenue d'une telle audience.
Pour rappel, cette mise en liquidation est la conséquence d'un litige financier qui oppose un ancien salarié de la Demeure, Marc Tallec, à la Sarl L'organe. Un jugement des Prud'hommes ordonnant à la Sarl L'Organe le paiement d'une somme d'argent (environ 30 000 euros) à M. Tallec n'a toujours pas été mis à exécution par Thierry Ehrmann. Marc Tallec confirme quant à lui que l'audience de liquidation est bien prévue le 17 juin prochain. Information égalemanent confortée par son avocat, Me Saint-Avit : 'tant que je n'ai pas de chèque et que je ne suis pas sûr que l'argent existe alors cette audience aura bien lieu !'.

Par ailleurs, les sites internet d'Artprice, du Groupe Serveur et de la Demeure du Chaos sont inaccessibles depuis plus de 72 heures. Artprice serait victime depuis le 2 juin d'une attaque de hackers contre ses différents sites internet. Le parquet de Lyon nous informe qu'une plainte est bien parvenue hier, jeudi, sur le bureau du Procureur de la République " en raison du parasitage des sites internet de M. Ehrmann ". Un communiqué du groupe Artprice indique qu'une " déclaration de sinistre a été effectuée auprès de nos assureurs dont les différentes polices couvrent notamment ce type de sinistres ". lien

à lire également
Notre enquête sur l'imposture de Thierry Ehrmann continue d'être alimentée par un adage qui se vérifie parfois dans la réalité : l'info appelle l'info.Chaque année, Thierry Ehrmann apparaît dans le classement des 500 premières fortunes françaises, réalisé par le magazine Challenges, qui s'en est fait une spécialité.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut