La colère grandit dans les universités lyonnaises

Le cortège était constitué d'enseignants-chercheurs, de personnels administratifs et d'étudiants des trois universités lyonnaises. La grève décidée en AG depuis le 2 février touche tous les sites.

Pour David Garibay, Maître de conférences en science politique à Lyon 2, les trois principales revendications portent " sur la réforme du statut des enseignants-chercheurs, la masterisation des concours et la réforme du contrat des doctorants ".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut