L'aéroport de Lyon passe la barre des 10 millions de passagers annuels

Le trafic est toujours en forte augmentation à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, grâce à l'ouverture de nouvelles lignes vers l'Europe et l'Afrique du Nord notamment.

Le nouveau terminal 1B inauguré en octobre n'était visiblement pas superflu. D'après les chiffres annoncés par la société Vinci pour l'année 2017, le trafic aérien a enregistré une hausse de 7,7 % en 2017. Surtout, la barre symbolique des 10 millions de passagers annuels a été franchie (10,3 millions).

Une affluence portée par le trafic international (67 % des parts de marchés, en progression de 8,4 %), notamment les vols low-cost vers l'Europe et l'Afrique du Nord. Le trafic intérieur progresse de 6,3 %. Ce développement est soutenu par l'ouverture de nouvelles lignes, dix en 2017, dont sept nouvelles destinations (Rouen, Nuremberg, Saint-Pétersbourg, Las Palmas de Gran Canaria, Tenerife Sud, Essaouira, et Oujda).

La progression lyonnaise est l'une des meilleures sur les 12 aéroports gérés par Vinci, avec ceux de Rennes (700.000 passagers soit +10 %) et Nantes (5,5 millions, soit +14,9 %). "Le réseau VINCI Airports a accueilli 156,6 millions de passagers, un trafic en croissance de 12,4 % par rapport à l’exercice précédent", annonce le groupe

à lire également
Le Gouvernement passe en force pour réformer la SNCF. L’enjeu n’est pas tant de sauver la compagnie publique que de la préparer à l’arrivée de concurrents à partir de 2020. Le Gouvernement joue sur le levier des dépenses de personnel en supprimant le statut du cheminot. Mais ce n’est qu’un des symptômes d’un mal plus profond.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut