Justice : à Lyon, 1 décision toutes les 8 minutes est rendue par le tribunal judiciaire

La traditionnelle audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Lyon a été maintenue dans le contexte épidémique en comité très restreint.

1 décision toutes les 8 minutes. Un chiffre destiné à marquer les esprits. C'était l'intention de Michaël Janas, président du tribunal judiciaire de Lyon, pour rendre compte de l’activité de la justice lyonnaise en 2020.

71 347 décisions civiles et pénales ont ainsi été rendues par les juges et le greffe du tribunal judiciaire de Lyon l'année dernière. "Si l'on retenait une activité ininterrompue sept jours sur sept et 24 heures sur 24, cela représente 1 décision toutes les 8 minutes." Une petite pique destinée aux médias qui, a souligné le président, s'étaient fait l'écho d'un arrêt de la justice en cette année d'épidémie. "Malgré 6 mois de crise sévère, le nombre de décisions a seulement diminué de 20 % par rapport à 2019."

La justice ne pouvant se résumer à des chiffres, aussi illustratifs soient-ils, le président du TJ de Lyon a insisté sur son objectif : une justice proche des lyonnais.

Justice de proximité

Un objectif et un défi pleinement partagés par Nicolas Jacquet, procureur de la République qui, lors de son installation en janvier 2019, et dans le contexte de la politique dite de reconquête républicaine, avait construit politique judiciaire lyonnaise. Restauration du lien avec la population et territorialisation de l'action judiciaire lyonnaise. Dans le courant du mois de décembre dernier, "pour la première fois, un parquet et une mairie décidaient d'agir ensemble pour apporter une réponse coordonnée" : pour lutter contre l’intranquillité publique et la petite délinquance du quotidien, la ville de Vaulx-en-Velin et le procureur de la République de Lyon signaient un protocole inédit dont l'objectif est de développer une justice de proximité. "Il apporte tout d'abord une réponse à des attentes identifiées par le maire sur son territoire (…). Il apporte ensuite une réponse immédiate à ces actes de délinquance (…). Enfin la qualité de l'individualisation de la réponse apportée est véritablement de nature à éviter la réitération des comportements concernés."

Nicolas Jacquet a expliqué que ce protocole devrait être décliné, au cours des prochains mois, sur d’autres communes de l'agglomération lyonnaise.

Lire : Délinquance : Vaulx-en-Velin mise sur la justice de proximité

Comme à ses habitudes, le procureur de la République a clos ses réquisitoires par une citation : "Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté." (Churchill). Ce à quoi le président du tribunal judiciaire a répondu, pour lever cette audience solennelle 2021 singulière : "L’avenir est quelque chose qui se surmonte. On ne subit pas l’avenir. On le construit." (Bernanos).

Une entente cordiale à une époque où, plus que jamais, l'heure est à la mobilisation nationale et la solidarité.


Le tribunal judiciaire de Lyon en chiffres en 2020


Budget de fonctionnement : 4 034 582€

Effectifs : 103 magistrats du siège, 38 magistrats du parquet et 387 fonctionnaires et contractuels

Activité civile
26 889 affaires nouvelles
24 960 affaires terminées
38 914 affaires en cours

Activité pénale
145 191 plaintes et PV reçus parquet
25 252 affaires non poursuivables
25 291 affaires poursuivables

> Orientation des affaires poursuivables
Classement sans suite : 4 174 (+3,3 %)
Mesures alternatives aux poursuites réussies : 11 664 (-34 %)
Poursuites : 9 414 (-30 %)

 

Faire défiler vers le haut