plm2jeco2009

Journées de l'économie à Lyon : quelles stratégies économiques nouvelles ?

INTERVIEW - Comment faire fonctionner l'économie autrement ? Après cinq ans de crise économique, les Journées de l'économie s'interrogent à Lyon jusqu'à samedi sur les moyens de sortir de celle-ci. Pascal le Merrer, professeur à l'ENS Lyon, organisateur de l'événement répond à nos questions sur les temps forts de l'édition 2012, les changements après la présidentielle et la création de la Fondation pour l'université de Lyon.

Lyon Capitale : Les journées de l'économie ont lieu cette année sous un gouvernement socialiste, qu'est-ce que cela change en terme de programmation, de thématiques choisies et d'invités par rapport à l'année dernière ?

Si je voulais être critique, je dirais que grâce à l'initiative de Vincent Peillon qui a rajouté quelque jours de vacances à la Toussaint, les JECO se déroulent cette année pendant les vacances. ce qui a été vécu comme une catastrophe pour nous quand nous l'avons appris au mois d'août. Nous avons beaucoup de scolaires parmi notre public et sommes beaucoup attachés à la variété de notre public. Mais heureusement, nous avons vu parallèlement cette année le nombre d'inscrits individuels augmenter de 20 %, ce qui correspond certainement à un report de ce public qui venait jusqu'ici en groupe. Mais à part ça, non, j'ai l'impression que l'équilibre se maintient. Le ministre de l'Economie viendra comme chaque année depuis trois ans, Pierre Moscovici sera là. Mais les Jeco sont ouvertes à tous.

Les Journées de l'économie sont hébergées depuis cette année par une nouvelle fondation : la Fondation pour l'université de Lyon présidée par Alain Mérieux et qui réunit les deux fondations scientifiques historiques de Lyon. Concrètement, qu'est ce que cela change pour vous ?

Il est trop tôt pour le dire, la Fondation a vu le jour cet été. Mais l'intérêt pour moi, c'est que cela unifie davantage les pôles universitaires. La difficulté auparavant pour les Jeco était de réunir chaque année l'ENS, l'EM, les universités lyonnaises, etc. Ce sera désormais plus facile je pense, et nous pourrons monter de plus gros projets.

Quel est le thème des Journées de l'économie cette année ?

"Comment faire autrement ?". Après cinq années de crise, on a beaucoup analysé les causes de celle-ci, la véritable question aujourd'hui c'est comment organiser l'économie autrement. Tous les acteurs semblent d'accord sur ce point, privés, publics. Ils sont engagés dans la définition de stratégies individuelles nouvelles. Or cela me paraît important d'y réfléchir lors de conférences ouvertes au public.

Quels seront les temps forts de l'édition 2012 ?

Nous organisons plusieurs tables rondes cette année : "comment lutter contre les inégalités ?", "Quel rôle pour la banque centrale européenne ?". Une table ronde sur "les divergences de compétitivité en Europe et dans le monde", je pense que Pierre Moscovici s'exprimera sur le sujet, et "quel rôle pour l'euro ?", lors d'une table ronde exclusivement féminine …

A suivre, les Journées de l'économie à Lyon du 8 au 10 novembre sur le site touteconomie.org. Retrouvez les vidéos des conférences en direct, les contributions des invités et un numéro spécial de la revue "Problèmes éconmiques" gratuitement en ligne.

à lire également
Les agriculteurs confrontés à des difficultés économiques, sociales et techniques peuvent monter un dossier pour qu'un expert vienne réaliser un audit de leur exploitation et qu'ils puissent bénéficier d'un accompagnement personnalisé. Dans le Rhône, les candidatures doivent être envoyées avant le 14 septembre. 
1 commentaire
  1. FOurs - 6 novembre 2012

    j'espère qu'il sera question de la 'croissance-zéro' dont les média évitent soigneusement de parler !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut