Jordan Vazquez © Aurélien Idéale
Jordan Vazquez © Aurélien Idéale

Jordan Vazquez : “Je suis fasciné par les nouvelles technologies” #MT180

Aujourd’hui, Jordan Vazquez présente son parcours ainsi que son sujet de thèse. Le candidat de l’université Jean Moulin Lyon 3 aura 180 secondes pour expliquer ses recherches sur l’environnement big data et prise de décision intuitive : le cas du centre d’information et de commandement de la police nationale des bouches du Rhône.

Cette année se déroule le concours "Ma thèse en 180 secondes". L’Université de Lyon y participe pour la sixième fois. Le principe de ce concours : présenter son projet de thèse en 180 secondes, pas une de plus. L’occasion pour 14 doctorants de présenter l’équivalent de plusieurs années de recherche à un public plus vaste. Les candidats devront être le plus clair et le plus concis possible devant le jury, le 28 mars, lors de la finale locale, à Lyon. Le doctorant vainqueur pourra ensuite participer au concours national.

En attendant la finale, Lyon Capitale vous propose de découvrir chaque jour un nouveau candidat ainsi que son projet de thèse. Différentes filières sont représentées de la sociologie, à la physique en passant par les sciences de gestion. Les candidats ont accepté de répondre à quelques questions et nous donnent la chance d’avoir un premier aperçu de la présentation qu’ils tiendront le 28 mars.

Le candidat du jour

Vazquez Jordan

Son établissement

L'université Jean Moulin Lyon 3

Thématique de son sujet de thèse

Je m’intéresse aux notions de décision d’intuition et d’environnement big data, ce travail de thèse concerne les domaines de la stratégie et du management des systèmes d’informations.

Intitulé de son sujet de thèse

Environnement big data et prise de décision intuitive : le cas du centre d’information et de commandement de la police nationale des bouches du Rhône.

Son parcours en 5 dates

1er octobre 2014 : Premier jour de mon contrat doctoral
5 novembre 2015 : Première rencontre avec les responsables du service de recherche de l’école nationale supérieure de la police
7 juin 2017 : Début de mes observations au centre d’informations et de commandement
15 septembre 2018 : Envoi de ma thèse à mes rapporteurs
29 Novembre 2018 : Soutenance de thèse

L’objet de sa thèse en 3 lignes

Je m’intéresse à la place de l’intuition dans le processus décisionnel en environnement big data. Mon objectif est de déterminer si les nouvelles informations autour de nous renforcent la capacité du décideur expert à reconnaître inconsciemment une situation. En bref est-ce qu’elle peuvent le mener plus facilement à l’éclair de génie ?

Pourquoi avoir choisi ce thème ?

J’ai toujours été fasciné par les nouvelles technologies et j’admire profondément le travail de ces femmes et de ces hommes qui œuvrent au sein des sphères policières. Ce travail de thèse était donc un bon moyen de faire le lien entre deux domaines qui me passionnent, une opportunité rare.

Pourquoi souhaitiez-vous participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ?

C’est un moyen pour moi de faire partager un sujet qui m’a mobilisé pendant plus de quatre ans une belle manière de mettre en valeur ce beau travail.

à lire également
Elles n'ont eu que 180 secondes, et pas une de plus, pour présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Deux des trois lauréates de la finale régionale lyonnaise représenteront l'Université de Lyon, la semaine prochaine, lors de la demi-finale nationale, à Paris.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut