© Tim Douet

Isère : un prêtre célèbre illégalement une messe dans un camping

L'homme de dieu a fait l'objet d'un rappel à la loi pour mise en danger de la vie d’autrui”.

Selon l'AFP, un prêtre a reçu d'un rappel à la loi pour avoir célébré une messe, dimanche, dans un camping privé en Isère en infraction aux règles de confinement. Les fidèles ont reçu une amende de 135€ pour non-respect du confinement lié au coronavirus.

“Les faits sont extrêmement clairs : un prêtre est venu faire une messe dans un camping privé de Saint-Romain de Jalionas (Isère), ils étaient 13 en tout. (…) La pratique de la religion n'est pas l'un des motifs permettant de déroger au confinement”, a expliqué la procureure de Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin ce lundi à l'agence de presse, confirmant une information du Dauphine libéré.

Cependant selon les règles indiquées sur le site gouvernement.fr à la question “Puis-je me rendre dans mon lieu de culte ?”, la réponse donnée est la suivante : “Oui, les lieux de culte ont été autorisés à rester ouverts. Mais je ne peux pas participer à un rassemblement ou une réunion de plus de 20 personnes au sein d'un lieu de culte”. Ce qu'a fait valoir l'homme de foi venu de l'Ain qui indique avoir respecté les règles de distance de sécurité. C'est pour cette raison qu'il n'a fait l'objet “que” d'un rappel à la loi pour “mise en danger de la vie d’autrui”.

Coronavirus à Lyon  : pas de rassemblement pour Pâques ou le Ramadan

Faire défiler vers le haut