Comœdia façade
© Nicolas Spiess / Comœdia

Invitation à l'avant-première d'Interpol, la police sous influence

Lyon Capitale vous invite le jeudi 15 mars à 20h30 pour l'avant-première du documentaire événement Interpol, la police sous influence. Réalisé par Samuel Lajus et produit par Cocottes minute, le film retrace l'enquête de Mathieu Martiniere et Robert Schmidt sur les financements privés d'Interpol.

En 2012, deux journalistes s'interrogent sur l'origine des financements privés de la célèbre organisation internationale de la police. Partis de rien, leur travail va durer cinq ans et sera dévoilé en avant-première jeudi 15 mars à 20h30 au Comoedia. Tout au long de leur enquête, Mathieu Martiniere et Robert Schmidt découvrent "une organisation au budget limité qui passe des partenariats que l’on n’aurait pas soupçonnés avec l’industrie du tabac, la pharmacie, la Fifa, et des pays peu démocratiques". Des collusions qu'ils n'imaginaient pas, et qui posent la question de l'indépendance d'Interpol. Notices rouges, paradis fiscaux, cadeaux d'États étrangers et liens dangereux entre public et privé, le documentaire dresse un portrait sombre d'une organisation présentée comme "assez indigeste" par son réalisateur Samuel Lajus. La sortie officielle d'Interpol, la police sous influence, est prévue le 20 mars à 20h50 sur Arte. Retrouvez un entretien croisé avec Mathieu Martiniere et Samuel Lajus sur lyoncapitale.fr.

Lyon Capitale vous invite à l’avant-première de ce documentaire

Jeudi 15 mars à 20h30 au Comœdia (Lyon 7e)

ATTENTION, places limitées. Demandez-les par courriel à invitations@lyoncapitale.fr

Interpol, une police sous influence sera diffusé sur Arte le 20 mars à 20h50

à lire également
Redoine Faid
Le braqueur médiatique Redoine Faïd, qui s’est évadé de prison ce dimanche matin, n’est pas un inconnu de Lyon Capitale. En 2010, il était venu sur notre plateau présenter son livre “Braqueur, des cités au grand banditisme”, assurant avoir tourné la page du grand banditisme. "Mes vieux démons sont morts, désormais, je ne m'occupe que […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut