Gilets Jaunes Lyon – 6 avril 2019 – @AnthonyFaure

Interdiction de manifestation à Lyon : que s'est-il passé à Bourg ?

Pour l'acte XXII des Gilets jaunes, le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos, va prendre un arrêté à Lyon. Les Gilets jaunes n'auront pas le droit de manifester dans certains secteurs de Lyon ce samedi 13 avril. Une première dans la ville. Samedi dernier, le préfet de l’Ain avait décidé d’interdire la manifestation et les rassemblements dans certains périmètres de la ville de Bourg-en-Bresse. Et ça s’est plutôt bien passé.

La préfecture d'Auvergne-Rhône-Alpes a choisi de durcir le ton. Un arrêté interdisant va être pris ces prochaines heures, interdisant samedi 13 avril, jour de l’acte XXII de la mobilisation des Gilets jaunes, les manifestations sur certaines zones à Lyon. Cela devrait concerner le très commerçant secteur de la Presqu’Ile. Une première à Lyon où la tension règne, chaque samedi après-midi, dans les rues de la ville.

La préfecture de l’Ain avait décidé d'interdire la manifestation et les rassemblements dans certains périmètres de la ville de Bourg-en-Bresse, samedi dernier, le 6 avril, lors de l’Acte XXI, "compte-tenu des violences, des dégradations et des entraves à la liberté du commerce et de l'industrie qui ont émaillé les manifestations du mouvement des Gilets Jaunes lors des quatre derniers mois, particulièrement en centre-ville". Les manifestants avaient notamment l'interdiction d'accéder à l'hyper-centre et au secteur du carrefour de l'Europe.

A Bourg, les manifestants ont évité les secteurs interdits

Avec, au final, quels résultats ? Les manifestants ne se sont pas rendus dans la zone interdite. Ils ont évité le centre-ville et ont déplacé leur action en périphérie de Bourg-en-Bresse. Le dispositif a été accueilli plutôt avec bienveillance par les forces de police. Il faudra attendre jeudi pour savoir s’il est reconduit ce samedi par la Préfecture de l’Ain.

Toutefois, toute comparaison avec la ville de Lyon doit être effectuée avec prudence. Les deux villes sont complètement différentes et le dispositif aussi. Ainsi, le périmètre d’interdiction pourrait être plus étendu à Lyon ce samedi.

Selon la loi, toute personne qui participera à une manifestation non autorisée dans certains secteurs de Lyon s'exposera ce samedi 13 avril à une amende de quatrième classe, soit 135 euros, et cela autant de fois que sa présence sera constatée dans les secteurs concernés. Les organisateurs de rassemblement risqueront six mois d'emprisonnement et 7 500 euros d'amende.

Lire aussi : Gilets jaunes : une interdiction de manifester à Lyon ce 13 avril

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut