Inquiétudes autour du nouveau tunnel de la Croix-Rousse

Les riverains des pentes de la Croix Rousse côté Rhône sont soucieux devant l’ampleur des travaux du second tunnel dédié au mode de transports doux initié par le Grand Lyon. Les vibrations provoquées par les explosions lorsque le tube sera creusé en octobre prochain pourraient endommager les habitations situées à moins de 50 mètres de l’entrée du tunnel. L’association ça bouge sur la colline a réuni des habitants du quartier autour d’une table ronde au café Chantecler mardi soir, afin de discuter des questions sur l’avancement des travaux.

Lire aussi : Deuxième tunnel de la Croix-Rousse : plus qu'un tube, un concept

à lire également
David Kimelfeld, lors de son élection à la présidence de la métropole – Grand Lyon, juillet 2017 © Tim Douet
Courtisé à gauche, coincé au quotidien dans la tenaille des Collomb, David Kimelfeld a décidé de se donner du temps et de garder toutes les options ouvertes tant que le ministre de l’Intérieur n’est pas de retour physiquement à Lyon. Cet entre-deux constitue sa seule chance d’exister dans un paysage politique sur lequel il n’a pas trouvé de prise.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut