Source : Camille Pechoux

Incendie à Villeurbanne : de nouvelles mesures sur la qualité de l’air

Un important incendie s’est déclaré à Villeurbanne mardi 8 octobre. Des nouvelles mesures sur la qualité de l’air ont été dévoilées ce vendredi par le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces nouvelles mesures étaient très attendues. Le mardi 8 octobre, tôt le matin, un important incendie s’est déclaré dans un entrepôt à Villeurbanne. Plus de 50 entreprises ont été touchées par cet incendie. De la grosse fumée noire s’est échappée.

A la demande des services de l’Etat, le laboratoire Alto Auvergne-Rhône-Alpes a mesuré les concentrations de polluants dans l’air après l’incendie. Le laboratoire a dévoilé les premiers résultats ce vendredi : "une élévation ponctuelle des taux de particules dans l’air a été relevée le 08/10 sur plusieurs sites de l’agglomération lyonnaise, notamment en bordure du périphérique à Lyon (site Lyon Périphérique) et à Vaulx-en-Velin, entre 9h30 et 11h30".

Pas d'inquiétude particulière à avoir ?

"Ces taux mettent en évidence un impact probable de l’incendie, sans être exceptionnels. Ainsi, la valeur horaire à 205 µg/m3 en bordure de périphérique est la plus élevée de ces 3 dernières années, 2 fois plus forte que le maxima enregistré en 2018 et sur le reste de l'année 2019.  Pour autant, cette valeur n'est pas atypique, des taux nettement supérieurs ont été relevés en 2019 sur d'autres sites de surveillance, en bordure d'autoroute notamment, indépendamment de tout évènement", poursuit le laboratoire.

Pas trop d’inquiétude, donc. A 11h30, les taux de particules retrouvaient des valeurs plus habituelles. "Le seuil d’information et de recommandations pour les particules, fixé à 50 µg/m3 en moyenne journalière, n’a pas été dépassé. Concernant d'autres polluants ayant pu être émis, à savoir le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote et l'ammoniac, aucune valeur atypique n'a été mesurée, les concentrations sont très faibles à faibles", conclut le laboratoire.

Lire aussi : quelles matières ont brûlé lors de l'incendie de Villeurbanne ?

1 commentaire
  1. Georges Marchais - 11 octobre 2019

    Air très pollué mais pas d'inquiétude parce que c'est courant ???
    Quelle drole de mentalité.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut