Hit & sport arrête le "Grand buzz"

Pour rebondir, Hit & sport veut se recentrer sur le sport et l'interactivité.

" On s'est trompé ". Charles Couty, directeur de Hit & sport (98,4) le reconnaît sans ambages, l'année écoulée n'a pas été bonne pour la radio lyonnaise en terme d'audience. Selon le baromètre annuel de Médiamétrie publié fin juillet, Hit & sport a rassemblé 23 000 auditeurs quotidiens entre septembre 2008 et juin 2009, soit 1,3 % de part d'audience (PDA). Une baisse significative puisque la radio avait longtemps dépassé les 2 % de PDA. Ce résultat la classe loin derrière Radio Scoop, première radio " locale " à Lyon avec 9,9 % de PDA.

" La passion du portefeuille "
Première conséquence de ces mauvais résultats, l'arrêt du " Grand buzz ", l'émission phare qui devait servir de " locomotive " à la chaîne. " Le paradoxe de l'émission c'est qu'on était repris par beaucoup de médias, notamment la presse people mais que le résultat n'est pas au rendez-vous ", regrette Laurent Argelier, l'animateur du " Grand buzz ". Après la " douche froide des résultats ", il a été " surpris " d'apprendre le 1er août, la fin de l'émission. Une annonce qui le laisse songeur sur les motivations des patrons de radio. " Je m'aperçois que leur passion ce n'est pas un média " magique " mais leur portefeuille ". Laurent Argelier pourrait quand même reprendre l'antenne le 17 septembre, pour une émission hebdomadaire, le jeudi à 12h30. Mais " rien n'est signé " précise-t-il en assurant avoir " des contacts concrets avec la télévision ".

" Donner la parole aux Lyonnais "
Pour relancer la radio, les deux directeurs, Charles Couty et Laurent Chabbat, veulent " recentrer l'antenne sur le sport " avec notamment un talk de sport quotidien à 19h. Autre souhait, développer l'interactivité avec les auditeurs : " on veut donner la parole aux Lyonnais ", affirme Charles Couty. Côté musique, la station veut élargir son coeur de cible pour toucher la catégorie des 20-50 ans.
Avec cette grille remaniée, Hit & sport assure vouloir réagir et affiche de nouvelles ambitions : " on veut remplir Gerland tous les jours ". En clair, doubler l'audience pour atteindre 40 000 auditeurs et 2,5 % de parts de marché. Résultats en août prochain.

Lionel Poussery

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut