Philippe Layat
Philippe Layat © Jérémy Jeantet

Grand Stade, pétition : 40 000 signataires en faveur de Layat

Près de 40 000 personnes ont déjà apposé leur nom sur la pétition en faveur de Philippe Layat, l’agriculteur exproprié pour permettre les travaux d’accès au Grand Stade.

Philippe Layat © Jérémy Jeantet

Philippe Layat © Jérémy Jeantet
Philippe Layat, agriculteur à Décines.

La pétition en faveur de Philippe Layat, l'agriculteur exproprié pour permettre la réalisation des accès sud du Grand Stade de Décines, ne cesse de s'allonger : près de 40 000 personnes ont déjà signé ce document. "Aujourd'hui, cet agriculteur se retrouve dans l'impossibilité d'exercer son activité. Il ne peut plus sortir son tracteur et ses brebis ne peuvent plus accéder à leur pâturage", explique la Confédération paysanne, qui rappelle l'annulation, le 14 mai dernier par la cour administrative d'appel de Lyon, de la déclaration d'utilité publique relative aux travaux lancés sur la parcelle de Philippe Layat.

Le groupe de soutien à l'agriculteur réclame l'arrêt des travaux et que soient de nouveau étudiées les autres propositions de tracé, déjà formulées, qui toucheraient moins la ferme. "Mais M. Collomb est resté sourd à nos différentes demandes de rencontre. M. Collomb a décidé de favoriser les spéculateurs immobiliers, et M. Aulas en particulier", écrit la Confédération paysanne.

Découvrez ci-dessous notre interview de Philippe Layat qui réagit aux propos de Jean-Michel Aulas.

Lire aussi :

Interpellation de l’agriculteur Philippe Layat, le 2 septembre 2014 © Jérémy Jeantet

© Jérémy Jeantet

Jean-Michel Aulas "ému" répond à l'agriculteur Layat

Grand Stade : Philippe Layat ne peut pas récupérer ses terres

et

30 000 signataires en 24h pour soutenir Philippe Layat

7 commentaires
  1. ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER - mar 14 Oct 14 à 10 h 17

    'Que signifie l’autorité politique quand les pouvoirs publics sont à ce point aveugles à ces nouveaux objectifs désormais installés au cœur du politique et que, faute de vision, ils acceptent la destruction des paysans? «La fin des cultures est à l’horizon de la fin de l’agriculture», écrivait Michel Serres dès 1974, dans Hermes III.' Corine Pelluchon Illustration: https://www.facebook.com/MONTPELLIERA9/photos/t.100003337740317/388500801253753/?type=3&theater

  2. Collombitude - mar 14 Oct 14 à 19 h 45

    Collomb est socialiste, il défend la veuve et l'orphelin, comment peut-on s'y retrouver dans ce bordel socialiste,quand ceux qui devraient défendre les agneaux, défendent leurs prédateurs. Les français ne croient plus à la politique? quelle blague!

  3. Robes Pierre - mer 15 Oct 14 à 18 h 31

    Collomb socialiste ça se saurait , on juge un individu sur ses actions non pas sur ses affirmations!

  4. freddo - sam 18 Oct 14 à 19 h 11

    Il faut que ce brave paysan accepte que la modernité envahisse son terrain. C'est aussi simple que celà. Donnons lui quelques indemnités sonnantes et trébuchantes, il devrait normalement rentrer au bercail. Bien cordialement

  5. bruitdevert - sam 18 Oct 14 à 19 h 36

    Votre commentaire condescendant freddo est confondant de médiocrité. Si vous fonctionnez aux petites pièces qu'on agite devant vous pour vous faire avancer, sachez que d'autres ont des combats bien différents. Mais bien cordialement aussi !

  6. freddo - lun 20 Oct 14 à 20 h 36

    Il s'agit de construire un équipement de renommée mondiale. Ce n'est pas un petit plouc qui va stopper le progrès. On lui glisse une pièce, on lui tapote le crane et hop, le tour est joué, les travaux continuent. C'est pourtant simplissime. Cordialement

  7. webmaster - mar 21 Oct 14 à 11 h 10

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut