Capture d’écran 2012-10-17 à 11.30.36

Grand Lyon : nouvelles tournées de ramassage des ordures

TABLEAU - Vous êtes réveillés tous les matins à 6 heures par le camion poubelle ? A partir du 22 octobre, vous vivrez peut-être une petite révolution. Dans le cadre du nouveau marché de délégation de service public passé par le Grand Lyon avec Pizzorno et Suez (SITA), marché qui entre en vigueur lundi prochain, les tournées des éboueurs ont été revues dans les 58 communes du Grand Lyon. Détails.

Capture d’écran 2012-10-17 à 12.42.13 ()

Votre tournée de poubelle va-t-elle changer d'horaires, de jour à partir du 22 octobre ? A cette date, le nouveau marché de délégation de service public du Grand Lyon s'appliquera. En conséquence, les jours de ramassage des ordures vont changer dans la moitié des communes du Grand-Lyon (voir tableau des jours de collecte du Grand Lyon).

Concrètement, à Lyon et Villeurbanne, les horaires de collecte peuvent changer. La collecte étant maintenant assurée par des entreprises privées (SITA (Suez) et Pizzorno). Elle était jusqu'ici dévolue aux 400 agents de la régie publique du Grand Lyon, sauf dans certains quartiers déjà attribués au privé (Croix Rousse, une partie de Villeurbanne, etc).

"Des ajustements d'horaires possibles jusqu'à la fin janvier" à Lyon et Villeurbanne

Dans son cahier des charges, le Grand Lyon impose au privé de ramasser les ordures entre 6h et 12h, et de laisser les bacs dans la rue au maximum 1h30. A partir de là, les éboueurs peuvent passer à n'importe quelle heure. Ils doivent seulement éviter l'hyper-centre après 10h30, ainsi que le passage à proximité des écoles à l'heure de la sonnerie. En dehors de ces contraintes, les entreprises privées ont les mains libres pour réorganiser leurs tournées comme elles veulent à partir du 22 octobre. le Grand Lyon n'a pas a s'en mêler. Et le Grand Lyon prévoit des ajustements d'horaires possibles jusqu'à la fin janvier à Lyon et Villeurbanne. Pour toute réclamation, un numéro est mis à disposition des grand-lyonnais au centre d'appel communautaire, le 04-78-63-40-00.

En dehors du centre de l'agglomération, les 56 autres autres communes du Grand Lyon passent elles au public. Les 400 agents de la régie publique du Grand Lyon y interviendront désormais alors qu'elles étaient traitées par le privé jusqu'ici. Changement majeur pour les habitants de Craponne, Charbonnières, et Givors : les poubelles de tri y seront désormais ramassées toutes les semaines, elles l'étaient une fois tous les quinze jours jusqu'ici, sauf à Charly et Grigny qui n'a pas souhaité changer. Les jours de collecte peuvent également changer (consulter le tableau des jours de collecte du Grand-Lyon).

Un samedi sur deux de repos pour les éboueurs

Une nouvelle organisation qui impose des changements majeurs pour les agents du Grand Lyon également. Ils partiront comme chaque matin des dépôts de Villeurbanne, Caluire et Gerland sur leurs camions, mais pour se rendre désormais jusqu'à Lissieu (34 km aller-retour !) pour certains. Le temps de transport a certes été pris en compte dans la définition des nouvelles tournées, mais les agents ne pourront plus aussi facilement sauter du camion après leur tournée selon le principe du fini parti (fin de la tournée après la dernière benne levée).

Le Grand Lyon assure avoir pris en compte toutes leurs revendications : un samedi sur deux de repos accordé dès le 26 octobre, un nouveau camion pour le ramassage des ordures stockées dans les silos enterrés, comme voulu par les syndicats. 10 postes de chauffeurs seront aussi créés pour les éboueurs ayant cinq ans d'ancienneté, ainsi qu'une équipe volante de 26 éboueurs. Ajoutée à celle de 37 chauffeurs déjà existante, celle-ci devrait permettre d'abaisser le recours à l'intérim de 40 % ces prochains mois.

Enfin, le Grand Lyon précise qu'il va lancer une étude ergonomique sur le travail des éboueurs. Ses conclusions seront connues en juin l'année prochaine. Elle pourrait servir de base à une négociation sur la fin du fini-parti. A terme, les éboueurs pourraient ainsi bénéficier de tous leurs samedis de repos.

Capture d’écran 2012-10-17 à 11.30.11 ()
Capture d’écran 2012-10-17 à 11.30.36 ()

Pour consulter le tableau et/ou la carte de répartition de votre commune, cliquez ici

à lire également
David Kimelfeld, lors de son élection à la présidence de la métropole – Grand Lyon, juillet 2017 © Tim Douet
À la tête de la métropole depuis dix-huit mois, David Kimelfeld accélère le rééquilibrage entre ses compétences urbaines (héritées du Grand Lyon) et sociales (récupérées du département). L’outil créé en 2015 commence selon lui à montrer les premiers signes de sa pertinence. Mais il demande aussi du temps. En creux, David Kimelfeld dresse l’inventaire de la patte qu’il a apportée à cette collectivité depuis qu’il a succédé à Gérard Collomb.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut