Gare SNCF TER Lyon TGV

Gilets Jaunes à Lyon : gaz lacrymogènes à la Part-Dieu

Alors que le centre commercial de Confluences a rouvert, les Gilets Jaunes rencontrent les CRS à la Part-Dieu.

A la Part-Dieu, la tension monte entre Gilets Jaunes et forces de l’ordre. En place de 14h, les policiers attendaient les Gilets Jaunes dont certains voulaient se rendre au centre commercial pour manifester ce samedi 22 décembre. Depuis le début d’après-midi, les vigiles du centre commercial fouillaient les sacs de toutes les personnes pénétrant dans l’enceinte du bâtiment. En parallèle, les portes d’entrée étaient sécurisées. Jusqu’à 17h, seuls quelques Gilets Jaunes étaient présents autour du centre commercial.

Selon Le Progrès, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour dissiper un cortège de Gilets Jaunes, plus nombreux cette fois-ci, et éviter qu’il n’entre dans le centre commercial. Cette intervention n'est pas vu d'un bon œil par certains Gilets Jaunes qui craignent que la mobilisation à la Part-Dieu ne décrédibilise le mouvement.  "Hors de question d'aller à la Part-Dieu. Pour moi, ça va amener des casseurs et ça va casser. Alors que moi je ne suis pas pour la violence. Ici on a Feyzin, on a été calme. Après si c'est pour discréditer le mouvement je ne vois pas l'intérêt parce que notre mouvement est populaire et non violentannonçait un Gilet Jaune de Feyzin à Lyon Capitale", .

Plusieurs boutiques ont transmis des consignes de sécurité à leurs employés en cas d’intrusion de Gilets Jaunes.

Le centre commercial de Confluences fermé dans l’après-midi est de nouveau ouvert depuis une trentaine de minutes.

à lire également
La préfecture du Rhône a décidé d’interdire ce samedi les manifestations sur un périmètre élargi autour de la rue de la République. Dans un tweet, le préfet a rappelé que tout contrevenant s’exposait à 135€ d’amende.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut