Football, Gaypride et lingerie, l'essentiel de l'actualité du week-end

Vous étiez trop impatient de connaître le résultat de la finale de l'Euro 2016 de ce soir et vous avez détourné votre attention de l'actualité ? Pas de problème, voici l'essentiel de l'actualité lyonnaise de ce week-end.

La fanzone de la place Bellecour a vu un afflux massif de supporter en fin d'après-midi. À 18h30, soit plus de deux heures avant le match, la fanzone est complète pour assister à la retransmission sur écran géant de la finale entre la France et le Portugal. Tout au long de l'après-midi, la place s'est préparée à accueillir un évènement haut en couleur pour clôturer la compétition de l'Euro 2016. Dès 19 heures, le Pokémon crew sera de retour pour augmenter encore un peu plus l'ambiance festive qui règne dans le centre de Lyon. La fanzone fait carton plein ce soir en accueillant plus de 20 000 supporters pour la finale entre la France et le Portugal. La veille, l'OL remportait le deuxième match de sa préparation d'été contre le Zénith de Saint-Petersbourg.

Plus de 15 000 personnes défilent à Lyon pour la 21ème marche des fiertés

La Gay Pride de Lyon est la deuxième plus grande marche de France après celle de Paris. Pour la 21 ème édition, l'ambiance était festive, mais aussi marquée par la volonté d'interpeller directement le gouvernement de François Hollande sur la PMA et le changement d'état civil des transsexuels.

Et si Lyon redevenait la capitale de la lingerie ?

Le 9,10 et 11 juillet, Lyon accueille après huit ans d'absence le salon international de la lingerie et du maillot de bain. Pour la ville, il s'agit d'un évènement à l'image prestigieuse, qui a également des retombées économiques estimées à 15 millions d'euros.

Les représentants de l'Eglise catholique et réformée de Lyon soutiennent l'Institut culturel musulman

Tandis que les subventions publiques au projet d'Institut culturel musulman ont fait débat au sein des élus, le cardinal Barbarin et le président du Conseil de Consistoire de l'Eglise Protestante Unie soutiennent le projet. Ils ont souhaité rappeler que "la concorde ne doit jamais craindre de voir progresser la culture, condition indispensable à la paix."

Privatisation de l'aéroport : les deux noms favoris pour le rachat

Selon le site de La Tribune, les deux derniers groupes présumés pour le rachat de 60 % des parts de l'aéroport appartenant à l'Etat seraient le groupe français Vinci et le groupe australien Macquarie.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut