JCDecaux Abribus bus

Fin des publicités sur les trottoirs à Lyon : les anti-pub satisfaits

Le collectif Plein la Vue, qui se bat depuis deux mois contre l’expérimentation des publicités sur les trottoirs, salue la décision de Georges Képénékian de suspendre cette expérimentation. Il attend désormais une décision similaire de la métropole.

Comme nous l'écrivions ce matin, le maire de Lyon a annoncé hier soir en conseil municipal que l'expérimentation de la publicité sur les trottoirs était suspendue. Une nouvelle saluée par le collectif Plein la Vue, pour qui "cette sage décision répond aux attentes des citoyens du Grand Lyon, qui depuis des semaines se mobilisent contre l’omniprésence de la publicité dans l’espace public, notamment cette nouvelle forme de publicité sur les trottoirs". Au-delà de la suspension, Plein la vue souhaite "un arrêt définitif de cette expérimentation, comme à Nantes et Bordeaux". Au conseil municipal, ce lundi soir, Georges Képénékian a estimé qu'il fallait intégrer cette expérimentation "dans la discussion sur l'ensemble du dossier sur la publicité". "C'est pour cela que nous la suspendons au gré des réflexions en cours", a déclaré le maire de Lyon.

Le règlement local de publicité dans le viseur

Plein la Vue est monté au créneau depuis le début de l'expérimentation et souhaite désormais une décision similaire du Grand Lyon. Interrogé par Lyon Capitale, le président de la métropole, David Kimelfeld, avait décidé de laisser chaque commune choisir : "Il est hors de question que la métropole impose une expérimentation aux communes." Une concertation va d’ailleurs avoir lieu au niveau métropolitain en vue de l’adoption du futur règlement local de publicité.

"Nous voyons aujourd’hui que la mobilisation des citoyens du Grand Lyon a porté ses fruits sur ce sujet de la publicité au sol. Pour autant, cette décision n’est pour nous qu’une simple étape. Il faut désormais se poser la question des publicités sur écrans vidéo, qui regroupe tous les effets néfastes des supports publicitaires : énergivores, hypnotisantes, agressives... Le Grand Lyon souhaite voir fleurir ces écrans dans nos rues en 2020, nous sommes contre, et il nous semble que la grande majorité de la population nous soutient sur cette question", a conclu Marjorie Maquet, membre du collectif Plein la Vue.

Retrouvez notre dossier “Lyon sous la pub” dans le mensuel Lyon Capitale de février (n°774), en kiosques depuis le 26 janvier.

à lire également
David Kimelfeld et Gérard Collomb, au conseil métropolitain, en 2017 © Tim Douet
Il n’avait pas vraiment besoin de le rappeler, mais Gérard Collomb a fait savoir en juin qu’il était sur le retour et qu’il restait le patron à Lyon. Pour les élections municipale et métropolitaine de 2020, il pilotera tout. Grand seigneur, il offre un strapontin à David Kimelfeld, qui l’a remplacé à la métropole. Au préalable, il a cependant pris bien soin de lui savonner la planche.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut