Festival les Ecrans du doc : films engagés cherchent Lyonnais curieux

Les Ecrans du doc 2016 (détail de l'affiche)

Le rendez-vous annuel du film documentaire de l’agglomération lyonnaise débute mardi 8 mars au cinéma Le Toboggan, à Décines. Aperçu.

Mise à jour le 9.03

Au programme des Ecrans du doc 2016, la projection de 14 films dont 7 en avant-première et plus de 8 débats en présence des réalisateurs et spécialistes.

La 6e édition du festival débute le 8 mars, Journée internationale de la femme, avec deux films ancrés dans l’actualité.

Affiches des films “Il m’a appelée Malala” et “No Land’s Song”

À 18h15, Il m’a appelée Malala retrace le destin hors du commun de Malala Yousafai, prix Nobel de la paix à 17 ans.

Et à 20h30, No land’s song, projeté en avant-première, raconte l’histoire de Sara Najafi, jeune compositrice qui défie les autorités iraniennes qui interdisent aux femmes de chanter en solo devant des hommes. La projection sera suivie d’un débat en présence de Faezeh Mohebi, présidente de l’Association culturelle franco-iranienne de Lyon, et Massoud Salari, journaliste et écrivain spécialiste de l’Iran.

Voyage en Algérie

Mercredi, une soirée hommage au cinéma algérien est organisée avec la projection du film Dans ma tête un rond point, grand prix du festival international du film de Marseille.

Elle est suivie à 20h30 par la présentation de Contre-pouvoir, documentaire de Malek Bensmaïl. Le réalisateur a posé sa caméra au sein de la rédaction du journal algérien El Watan qui fait office de contre-pouvoir dans cette démocratie vacillante à l’heure où Bouteflika s’apprête à obtenir un quatrième mandat.

Contrairement à ce qui est annoncé sur les programmes imprimés, le réalisateur ne sera pas présent. C’est Addi Lahouari, professeur à l’IEP de Lyon, qui animera le débat après la projection.

Des citoyens face à la crise

Merci patron ()

Sorti le 24 février, Merci Patron, sorte de "comédie documentaire", suit le combat de son réalisateur François Ruffin pour venir en aide à la famille chti Klur, dont les deux parents ont été licenciés par le groupe LVMH suite à une délocalisation.

Mise à jour : François Ruffin a annulé sa participation au débat au Toboggan à la suite de la projection.

Toujours sur le thème "petits poissons contre gros requins", le film en avant-première Comme des Lions retrace en images le combat des salariés de PSA Aulnay contre la fermeture de leur usine.

Du 8 au 13 mars, le cinéma Toboggan propose avec Les Ecrans du doc un rendez-vous de réflexion et d’échange sur le monde actuel. Lyon Capitale, partenaire du festival, offre à cette occasion des invitations pour assister à la soirée d’ouverture.

Retrouvez tout le programme du festival sur le site du cinéma Le Toboggan.
à lire également
L'un des derniers "endroits" où l'on pouvait encore "couper" a temporairement disparu. Durant cette période de confinement à cause du coronavirus COVID-19, les cinémas ont fermé leur porte. A Villeurbanne, près de Lyon, le Zola a choisi de lancer son "e-salle". 
2 commentaires
  1. 4vid - 6 mars 2016

    merci beaucoup pour ce partage, j'aimerai bien regarder les film , donc cet article est bien pour moi

  2. 11Conner - 30 mars 2016

    Festival les Ecrans du Doc Je suis débutant et j'aimerai bien la création des documentaire http://serievf.net/category/documentaire

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut