Fatigue au volant : des tests salivaires grâce à un chercheur de Lyon

La fondation Vinci Autoroutes finance des recherches pour créer un test salivaire capable de détecter une fatigue trop intense pour prendre le volant. Un futur outil de prévention rendu possible grâce à la découverte du Professeur Laurent Seugnet à Lyon. Ce samedi sur une aire de l'A7, l'INSERM testait une centaine de conducteurs.

Elle est la première cause de décès sur les routes en France. Selon les chiffres de la sécurité routière, la fatigue est à l'origine d'un tiers des accidents sur l'autoroute. Face à ce constat, les mesures de prévention conseillant aux automobilistes de faire une pause toutes les deux heures se sont multipliées. Au volant, les effets du manque de sommeil sont similaires à ceux de l'alcool : temps de réaction ralenti et réflexes moins efficaces. En 2006, une découverte ouvre le champ des possibles pour un autre type de prévention vis-à-vis de la fatigue. À Lyon, le Professeur Laurent Seugnet isole un marqueur biologique capable de caractériser le manque de sommeil : l'amylase. Il s'agit d'une enzyme de la digestion présente en plus grande quantité dans la salive en cas de manque de sommeil.

Près de dix ans après cette découverte, une équipe de chercheur du Centre français du sommeil et de la vigilance - L'Hôtel-Dieu à Paris - met au point pour Vinci Autoroutes un test salivaire qui serait capable de détecter la fameuse somnolence responsable de nombreux accidents. Le projet supposé voir le jour à la fin de l'année 2015 s'avère toujours à l'étude. Ce samedi de départ pour les vacances de la Toussaint, des scientifiques de l'INSERM étaient postés dans la Drôme, sur l'aire de Saint-Rambert d'Albon de l'autoroute A7 pour poursuivre les tests. Une centaine d'automobilistes ont accepté de participer à l'étude pour un test quine devrait pas voir le jour avant encore plusieurs années de travaux. En attendant son développement, il est toujours recommandé de faire des pauses et de s'assurer de bien dormir les deux ou trois nuits avant un long trajet.

à lire également
peripherique
Cette semaine à Lyon, plusieurs axes routiers seront fermés pour permettre les travaux d’entretien des routes.Cette semaine à Lyon, plusieurs axes routiers seront fermés pour permettre les travaux d’entretien des routes.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut