médicament
@DR

Famar Lyon en redressement judiciaire : 322 emplois menacés

Le site pharmaceutique de Famar à Saint-Genis-Laval pourrait fermer ses portes l'année prochaine. Placé en redressement judiciaire fin juin, les 322 salariés qui risquent de perdre leur emploi se sont mobilisés ce jeudi.

A l'appel de l'intersyndical, plusieurs centaines de personnes ont défilé dans les rues de Saint-Genis-Laval ce jeudi pour dénoncer la menace qui pèse sur les 322 salariés de Famar Lyon. L'antenne lyonnaise du sous-traitant de l'industrie pharmaceutique Famar, à Saint-Genis-Laval, a été placée en redressement judiciaire le 24 juin. D'après La Tribune, le fonds d'investissement américain KKR a déjà mis en vente tous les sites de Famar à travers le monde, au nombre de onze. Seul reste celui de Saint-Genis-Laval, désormais menacé.

Le PDG de Famar, Patrick Puy, interrogé par La Tribune, reconnaît une 'situation délicate" pour le site de Lyon : "Le site de Lyon est particulier, puisque c'est le seul du groupe qui perd de l'argent. C'est un site qui n'a pas été très bien géré par le passé, beaucoup trop dimensionné et en sous-investissement." Et de promettre : "Nous allons tout faire pour éviter une fermeture complète. Et, je ne promets pas que l'ensemble des salariés seront repris, mais je promets que l'on va tout faire pour cela."

Stéphane Collet, délégué syndical Force ouvrière de Famar Lyon interrogé par La Tribune, n'est pas dupe : "Les difficultés financières du site ne sont pas le fait des salariés mais d'un actionnaire qui n'a fait que pomper l'entreprise. Nous ne voulons pas entendre parler de suppression d'emplois."

à lire également
La nouvelle loi d’orientation des mobilités va entraîner un changement majeur pour ceux qui utilisent leur téléphone au volant. Ils risquent désormais de voir leur permis suspendu. Explications. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut