Exposition universelle Paris 2025 : la tournée à Lyon le 19 mai

De 19 au 22 mai prochain, la tournée de l'exposition universelle Paris 2025 va s'installer à Lyon pour fédérer le plus grand nombre autour de la candidature de la capitale française.

Depuis le 18 février dernier, l'exposition universelle a entamé sa tournée à travers l'Hexagone. Une tournée qui fera étape sur la place Bellecour de Lyon du 19 au 22 mai prochain. Une tournée de cinq mois dont le but est de mettre en scène le projet de candidature de Paris pour l'exposition universelle de 2025 et de mobiliser le plus grand nombre.

"Nous présentons le projet aux Français en espérant soulever leur enthousiasme et leur adhésion. Nous espérons ainsi créer un mouvement ascendant dans lequel chacun pourra participer à la réussite de la candidature française », explique Jean-Christophe Fromantin, le président d’EXPOFRANCE 2025.

Comme dans chaque ville, l’exposition se composera de trois salles surplombées par une sphère de 12 mètres de haut (librement inspirée du projet de globe d’Élisée Reclus pour l’Exposition parisienne de 1900). Les visiteurs pourront entrer au cœur de l'installation pour y découvrir plusieurs activités : des photographies en relief d'époque, un film en relief de 3 minutes projeté en continu retracera les grands enjeux mis en scène par l’exposition 2025 et un espace collaboratif et connecté

À l'extérieur, les murs de l’exposition seront couverts d’une fresque présentant, le long d’une échelle de temps, les grandes Expositions universelles passées et les progrès qu’elles ont apportés pour les pays organisateurs en particulier et pour le monde en général. Chaque soir, un spectacle son et lumière rappelant les grands thèmes du projet EXPOFRANCE 2025 sera projeté sur la sphère.

Si la France était retenue, ce serait la première exposition universelle accueillie à Paris depuis l'année 1900. Quant à Lyon, la ville a déjà organisé deux expositions universelles en 1872 et 1914.

à lire également
Gérard Collomb lors de l’inauguration d’un nouveau commissariat à La Rochelle
Deux noyades à proximité de camps de migrants à Paris ont relancé les tensions entre la mairie et le ministère de l'Intérieur. Anne Hidalgo a appelé l'État à agir, Gérard Collomb lui a répondu en la renvoyant à ses responsabilités.
1 commentaire
  1. 1960CANUT - 14 mai 2016

    En plus ils veulent l'approbation de ces 'bouseux de provinciaux' ! Les J.O à Paris en 2024, l'exposition universelle à Paris en 2025 et encore quoi ? Au 80% des Français qui n'habitent pas la région Parisienne de financer leur prestige pour mieux nous traiter de plouc après ? Que le gouvernement commence à doter la région Lyonnaise d'un vrai périphérique après on verra si il reste du pognon pour la plus riche ville du pays. Au passage que l'on classe le musée des tissus comme national. Après je ferai peut être un petit effort pour cette capitale qui ne mérite pas le pays qu'elle gouverne.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut