(Photo by – / AFP)

Explosions à Beyrouth : une aide de 50 000 euros de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Beyrouth, la capitale du Liban, a été touchée mardi soir par deux grosses explosions. La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce ce mercredi matin une aide de 50 000 euros sur le fonds d'urgence pour venir en aide à Beyrouth.

Beyrouth, la capitale du Liban, a été touchée mardi soir par deux grosses explosions. La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce ce mercredi matin une aide de 50 000 euros sur le fonds d'urgence pour venir en aide à Beyrouth.

"Une première aide de 50 000 € est ainsi mise à disposition des ONG d’Auvergne-Rhône-Alpes qui vont intervenir sur le terrain aux côtés des services de secours libanais. La Région apportera également une aide spécifique aux dispensaires pour venir en aide aux victimes de la catastrophe", explique la région Auvergne-Rhône-Alpes dans un communiqué.

"Je pense aussi à tous les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes qui ont des liens forts avec le Liban. La Région Auvergne-Rhône-Alpes entretient une relation d’amitié depuis de longues années avec ce pays. Alors que le Liban fait face à un contexte géopolitique chaotique et une crise économique et sociale profonde, cette catastrophe requiert toute notre solidarité et tout notre soutien", souligne de son côté, Laurent Wauquiez, le prrésident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

6 commentaires
  1. Gaë De Lyon - 5 août 2020

    En espérant que cette aide soit fléchée parce que sinon elle va partir dans la poche de quelqu'un sans aider personne.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 5 août 2020

      Vous voulez dire par là qu'au Liban ou ailleurs, il y a la gangrène de la corruption ? 😀

      Et dire que le gouverneur de la ville vient d'estimer les dégâts à 3 milliards de... non, pas l'unité de leur monnaie vu qu'ils sont en totale déroute monétaire.

      Bref. La solidarité, l'aide, oui ! évidemment ! Mais "la solidarité par le fric"... on sait ce que ça vaut.

      1. Galapiat - 5 août 2020

        Abo tu proposes quoi ? te rendre sur place, envoyer de l'aide matérielle? avec quoi la paiera tu

        1. Abolition_de_la_monnaie - 5 août 2020

          Contrairement à beaucoup, je ne vais pas décider de "où est le bonheur des autres", je préfère les écouter, et les aider ensuite du mieux que je peux.
          Au Liban, je ne sais pas de quoi ils manquent. Apparemment la nourriture va manquer (destruction de gigantesques silos de farines, destruction de leur stock d'engrais chimiques qui ont explosé, etc.).
          Le Liban, ancienne "pseudo-colonie" française, a toujours été "dans le commerce", sans trop produire lui-même. Et ça, c'est un problème.
          Alors peut-être que c'est le moment pour eux de "se reconvertir". Et j'ai vu qu'avec la crise, les Libanais se mettent à acheter des petits lopins de terre pour ne pas "crever de faim". Pourvu que "le bazar religieux" ne vienne pas finir de tout détruire...
          Voilà. S'ils ont besoin d'aide dans les savoir faire, du matériel, des "bras", c'est à eux de dire ce dont ils ont besoin, mais "du fric" ne leur servira à rien car l'argent ne se mange pas et détruit tout.
          Quant à "avec quoi la paieras-tu ?", je ne sais pas si un jour vous allez enfin comprendre que c'est justement parce que vous soutenez l'usage de monnaie (au sens large), que vous vous retrouvez prisonnier des budgets et de ce genre de question qui engendre chez vous de la haine...
          ?

          1. Galapiat - 5 août 2020

            on a bien compris hormis ton refrain monétaire tu fera comme d’habitude, RIEN à part commenter.

          2. Abolition_de_la_monnaie - 5 août 2020

            Parlez pour vous.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut