Cellules souches
(Pixaby cc)

Etats généraux de la bioéthique : les thèmes débattus en région

Selon la répartition des thèmes adoptée, les citoyens d'Auvergne-Rhône-Alpes pourront discuter de la fin de vie, de le greffe et du don d'organe ou encore de neurosciences et d'intelligence artificielle.

Une grande consultation citoyenne sur la bioéthique. Les états généraux de la bioéthique ont été ouverts ce jeudi 18 janvier. Pendant plusieurs mois, des évènements seront organisés dans toute la France pour permettre à la population d'échanger sur neuf thèmes. Avec cette question "Quel monde voulons-nous pour demain ?".

C'est le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) qui pilote cette consultation devant aboutir à la révision de la loi sur la bioéthique comme le prévoit le texte de 2011. "Les résultats de ce débat auront pour objectif d’éclairer les acteurs politiques qui porteront la révision de la loi à la fin de l’année 2018, écrit Jean-François Delfraissy, Président du Comité Consultatif National d’Ethique. Ce débat n’a pas vocation à être un débat d’experts : il est, aussi, le vôtre". Un site est en ligne pour informer la population des évènements à venir.

Greffe, neurosciences et fin de vie en Auvergne-Rhône-Alpes

Parmi les neufs thèmes débattus tous ne le seront pas en Auvergne-Rhône-Alpes. Le CCNE a décidé de les répartir sur le territoire. Ceux abordés dans notre régions sont les suivants :

  • greffe et don d'organe,
  • objets connectés, protection des données, secret, confidentialité,
  • neurosciences et intelligence artificielle,
  • fin de vie,
  • liberté d'aller et venir et sécurité (secteur médico-social, gériatrie, psychiatrie, vulnérabilités),

Le choix des thèmes a été guidé par les réponses à un questionnaire transmis à la population entre le 20 décembre 2017 et le 15 janvier 2018 pour lequel 3016 réponses ont été recueillies en région.

Débat forcé sur la PMA et la GPA

Débattue en régions PACA, Nouvelle-Aquitaine, Normandie, Bretagne et Centre-Val de Loire, la question de "la PMA dont la GPA et le don de gamètes" ne devait pas être abordée en région Auvergne-Rhône-Alpes. "Cependant, après les nombreux retours à ce sujet dans le questionnaire (plus de 400), il a été convenu au sein de l’Espace Ethique que ces thèmes feront l’objet de quelques évènements afin qu’une réflexion puisse être menée sur ces sujets dans notre région", indique l'Espace de réflexion éthique Auvergne-Rhône-Alpes.

Les débats prendront la forme de conférences grand public, de café débats, café sciences etc...

à lire également
Les Hospices Civiles de Lyon ont annoncé hier pouvoir désormais utiliser une nouvelle machine sur les personnes en arrêt cardiaque. Une grande nouveauté qui pourra sauvée des vies à l’extérieur des blocs opératoires où elle était jusqu’à là restreinte. Après Paris, il est maintenant possible de poser à Lyon une circulation extracorporelle sur des patients.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut