Eric de Montgolfier relaxé

Le procès, qui avait lieu les 16 et 17 décembre derniers, était mis en délibéré.

Soulagement pour Eric de Mongolfier, procureur à Nice, jugé pour détention arbitraire sur la personne de Jean Herrina, dit 'le sultan', célèbre voleur de bijoux (lire nos comptes-rendus du procès : article 1/ article 2).
Le parquet avait demandé la relaxe du procureur niçois lors de son proçès. Jean Herrina, qui s'est suicidé en mars 2007 en cellule, était condamné à huit ans de prison.
Pour l'avocat de sa fille, partie plaignante dans cette affaire, 'sans ce 13 janvier, Jean Herrina serait vivant'.
Pourtant, au terme des requisitoires, l'avocat de la partie civile, Thierry Herzog, s'était désisté, estimant qu'il n'y avait pas de preuves suffisantes de la culpabilité d'Eric de Montgolfier. Il n'a pas déposé ses conclusions, ni demandé de dommages et intérêts.L'issue du jugement est donc sans grande surprise.

Annie-Laurence Ferrero

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut