Elliott Aubin : “Le mot République est galvaudé”

Elliott Aubin, cofondateur du Poing Commun, est l’invité de L’Autre Direct. L’élu lyonnais (Parti de gauche) du 1er arrondissement explique le but de cette association, qui veut redéfinir ce qu’est la “république”, un mot qui selon lui est repris à tort et à travers par les politiques.

"La République recule. Des acquis sont remis en question. La laïcité est parfois utilisée par la classe politique pour dénoncer certaines pratiques religieuses. Il y a une forme d'hypocrisie. Un parti politique s'est baptisé “Les Républicains” et privatise ce mot. La république appartient à tous", explique Elliott Aubin.

Le Poing Commun – et son porte-parole insiste dessus – n'est pas un parti politique et n'a pas vocation à le devenir. Il regrette aussi que le FN se soit accaparé des symboles révolutionnaires : "Ce sera l'un de nos premiers thèmes de travail."

2 commentaires
  1. Jean Jaurès - sam 14 Nov 15 à 6 h 52

    Cela fait plaisir d'entendre la jeunesse s'exprimer ainsi! Rien n'est perdu, tout est possible!Vive la République démocratique, laïque et sociale!

  2. Jean Jaurès - dim 15 Nov 15 à 6 h 13

    Je rajoute que je trouve ces jeunes gens un peu 'vert', mais c'est naturel...ils ont le temps de mûrir... Parce qu'accuser le catholicisme sans s'en prendre à l'islamisme, c'est un peu court... C'est surtout irresponsable. Vouloir accueillir tous les réfugiés, cela part d'un bon sentiment, mais ne pas vouloir distinguer ceux qui viennent parce que persécutés dans leur pays et ceux qui viennent pour tuer nos enfants...C'est encore irresponsable! Jeunes gens, continuez comme ça et vous serez inaudible, vous allez perdre votre temps. Alors soyez intelligents, regagnez la Gauche Forte!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut