Surfeurs Rhône
© DR

Deux Lyonnais surfent sur le Rhône !

Finalement, les crues en auront satisfait quelques-uns. Profitant de la montée des eaux, deux Lyonnais ont surfé pendant plusieurs heures sur le Rhône, près du parc de Miribel.

Là où vague il y a, le surfeur se rend ! En général, c'est plutôt durant les beaux jours, du côté de l'océan, mais pas pour tout le monde. Du soleil et la mer ? Pas besoin pour ces deux Lyonnais, qui ont profité des crues pour sortir leur planche par 10°C, et se sont élancés sur le Rhône. S'aidant d'une corde pour maintenir leur équilibre, Alexandre et Lucas ont surfé sur le fleuve pendant quelques heures. Le spot, d'une largeur de 3 mètres et rendu praticable par la montée des eaux, se situe près du parc de Miribel. Malgré le danger et les panneaux "Baignade fortement déconseillée", les deux surfeurs ont déjà prévu de ressortir leurs planches, quand le fleuve sera un peu redescendu.

à lire également
Michel Mercier avec son successeur au conseil départemental, Christophe Guilloteau, lors d’un meeting en 2015 © Tim Douet
Michel Mercier aime les fusions. Celle du département et de la métropole lui a permis d’éviter de laisser le conseil général du Rhône en situation de banqueroute. Celle de Thizy avec cinq communes voisines a permis à son territoire électif de voir ses recettes bondir. Mais, passé l’effet d’aubaine, comme le pointe la chambre régionale des comptes, l’horizon s’obscurcit. Il dessine une forme de pyramide de Ponzi institutionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut