Désinfection des rues durant le coronavirus (Photo by NIKOLAY DOYCHINOV / AFP)

Désinfecter les rues de Lyon : "pas d'argument scientifique de l’efficacité"

Le Haut Conseil de la santé publique vient de livrer son rapport sur la désinfection des rues dans le contexte de l'épidémie de coronavirus COVID-19, "Tout en notant son impact psychologique sur la population, il recommande de ne pas mettre en œuvre une politique de nettoyage spécifique".

Plusieurs collectivités à l'image de la métropole de Lyon attendaient la publication du rapport du Haut Conseil de la santé publique sur l'efficacité de la désinfection des rues dans le cadre de la lutte contre le coronavirus COVID-19.

Ce mardi, ses conclusions ont été dévoilées. Le Haut Conseil souligne l'impact "psychologique" d'une telle mesure sur la population, tout en ne recommandant pas de la mettre en oeuvre.

Après l'étude "des expériences internationales et la littérature scientifique et réalisée une analyse relative au risque de contamination de la population par les espaces publics (voirie et mobilier urbain) ainsi qu’au risque lié à l’utilisation de produits détergents et désinfectants sur l’écosystème et l’environnement urbain".

De même, le conseil souligne "l’absence d’argument scientifique de l’efficacité d’une telle mesure sur la prévention de la transmission du SARS-CoV-2".

Ainsi, le Haut Conseil préconise "de continuer d’assurer le nettoyage habituel des voiries et d’assurer le nettoyage et la désinfection à une fréquence plus régulière du mobilier urbain, avec les équipements de protection habituels des professionnels. Enfin, il recommande de ne surtout pas employer d’appareils pouvant souffler des poussières des sols de type souffleurs de feuilles".

Depuis lundi, la métropole de Lyon assure un nettoyage plus poussé du mobilier urbain, notamment à proximité des hôpitaux.

Faire défiler vers le haut